Mali: Les FAMa poursuivent les opérations de lutte contre le terrorisme et de sécurisation des populations civiles dans la Région de Mopti

Sevaré, le 27 Octobre 2020 | Du 13 au 26 Octobre, plusieurs unités terrestres, appuyées par des aéronefs FAMa ont été engagées dans le quadrilatère Libé, Baye, Ouenkoro et Néné.

Cette opération dénommée YELEMA avait pour but de reprendre l’ initiative sur les Groupes Armés Terroristes (GAT) et de restreindre leurs mouvements dans le cercle de Bankass.

L’opération YELEMA a été déclenchée suite à la double attaque sauvage et indiscriminée du 12 Octobre contre la population civile et les FAMa dans les secteurs de Sokoura et Bandiagara, occasionnant la mort de treize (13) civils innocents, onze (11) militaires et la blessure d’une vingtaine de civils, y compris des femmes et des enfants.

Les objectifs assignés à l’opération YELEMA ont été atteints.

Dans la matinée du Mardi 20 Octobre, une unité FAMa a été accrochée à la périphérie de Libé par un groupe armée terroriste. La riposte vigoureuse de l’unité a permis la neutralisation de cinq (05) terroristes ainsi que la récupération d’armes, de motos, de téléphone et de matériel de transmissions.

Dans l’après-midi du 22 Octobre, une autre unité FAMa a fait l’objet d’une attaque complexe dans le Secteur de Ganida. La riposte vigoureuse de l’unité a permis de mettre les terroristes en déroute.

L’unité a récupéré sur place du matériel de confection des Engins Explosifs Improvisés.

Pendant l’opération, les troupes terrestres ont bénéficié du soutien de l’Armée de l’Air qui a effectué onze (11) sorties pour des missions de reconnaissance, d’appui feu au profit des troupes terrestres.

L’opération YELEMA a permis la déroute des terroristes dans la zone d’opération. Les GAT se sont repliés en trois (03) groupes vers la zone frontalière, le Timiniri et le Delta intérieur du fleuve Niger. Les FAMa restent maitre du terrain et contrôlent toujours le poste de Sokoura et les points clés dans la zone.

Depuis le lancement de l’Opération YELEMA, aucune attaque de village, aucun vol de bétail n’a été signalé dans la zone d’Opération.

Le marché d’Ouenkoro qui avait été déserté depuis plusieurs mois a vu une grande affluence le jeudi 22 Octobre. Les ressortissants des villages Burkinabé jouxtant Ouenkoro ont accédé au marché. Un camion de ressortissants de Sokoura en provenance de Bamako a regagné Ouenkoro via Djibasso, Banani (Burkina- Faso). Ce camion a transporté une vingtaine de villageois vers Bamako.

Le commandement FAMa tient à rassurer les populations locales sur la continuité des Opérations de lutte contre le terrorisme et de contrôle de zone dans le but de protéger les populations civiles.

Le Commandant_Secteur 4 P/I

Colonel Yssouf Oumar TRAORE

Point de presse de l’Etat-major Général des Armées – Opération Maliko (Secteur 4)

Laisser un commentaire