Mali : la mort chef jihadiste Abou Yehya Aljazairi confirmée

forces françaises et un groupe armé militaire soldat armee francaise nord mali kidal barkhane serval sahel tessalit embuscade

Lors de l’attaque de la caserne militaire de Bamba dans la région de Gao, le 6 avril dernier. Le nouveau chef de l’émirat du Sahara Abou Yehya Aljazairi grièvement blessé, sa mort vient d’être confirmée.

Le successeur de Yahya Aboul Hammam à la tête de la Katiba de l’Emirat du Sahara, Abou Yehya Aljazairi a bel et bien été abattu, le 6 avril dernier suite à l’attaque du camp militaire de Bamba de Gao, où une vingtaine de soldats maliens avaient péri.

L’homme était surtout connu pour avoir été à l’origine de plusieurs attaques meurtrières dans les régions de Gao, Tombouctou et Koulikoro.

La confirmation de la mort de ce chef terroriste, Abou Yehya Aljazairi, a été faite par plusieurs sources proches de Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) d’ideolagie salafiste Jihadiste, née le 25 janvier 2007.

NORDSUD JOURNAL

Laisser un commentaire