Mali: un kamikaze tué par les Casques bleus suédois avant de passer à l’acte

Bamako – Un homme qui tentait de commettre un attentat suicide à Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, a été tué par les Casques bleus suédois de la force de l’ONU au Mali dans la nuit de lundi à mardi, a appris l’AFP de sources concordantes.

« Un kamikaze qui cherchait à commettre un acte terroriste a été neutralisé par nos soins », a déclaré une source de sécurité au sein de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma).

L’information a été confirmée par un responsable du gouvernorat de Tombouctou.

« Le terroriste avec sa charge s’apprêtait à commettre un attentat. Il a été tué, d’après les informations recueillies mardi, par le bataillon suédois de la Minusma à Tombouctou », a précisé cette source.

Aucune indication n’était disponible sur l’âge et la nationalité du kamikaze présumé. Un habitant de Tombouctou (nord-ouest), interrogé par l’AFP a affirmé avoir entendu une détonation lundi soir dans la ville.

« Après le grand bruit, nous avons appris que c’est un terroriste qui a été abattu. Deux autres sont actuellement recherchés », a affirmé cet habitant.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, à la faveur de la déroute de l’armée face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée.

Ces groupes en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l’initiative de la France, d’une intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, malgré la signature en mai-juin 2015 d’un accord de paix censé isoler définitivement les jihadistes, dont l’application accumule les retards.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.