Mali : deux jours de deuil national suite à la mort de 48 migrants maliens

Des jeunes de Kayes

Deux jours de deuil national ont été décrétés par le président Ibrahim Boubacar Kéita. Les drapeaux seront en berne à compter de ce jeudi sur toute l’étendue du territoire malien. Cette mesure intervient suite à la mort de quarante huit migrants maliens dans la mer, dimanche dernier, en tentant de regagner l’Europe. Le président Ibrahim Boubacar Kéita a invité les communautés religieuses à organiser des prières collectives ce vendredi et jours suivants pour le repos de l’âme des disparus.

Moussa Aliou Koné, chef de Cabinet du Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’intégration africaine :
L‘Association malienne des expulsés se dit indignée par ce nouveau drame de migrants maliens. L’AME accuse l’Europe et sa politique sur la migration, d’être responsable de cette situation. Aussi ses responsables appellent les États africains à créer les conditions afin de retenir leurs ressortissants chez eux.
Ousmane Diarra est le président de l’Association malienne des expulsés :

Le Premier ministre français rencontre ce jeudi des associations et des ONG de défense des droits des migrants à Paris. L’objectif est d’échanger sur la mise en place du projet de loi« asile et immigration » qui est déjà très polémique. « Ce qui est important, c’est d’avoir une réelle négociation et de ne pas arriver avec un projet de loi qui est déjà ficelé », estime le fondateur de l’Association Utopia.

Source: studiotamani

Laisser un commentaire