Mali : 8 soldats, dont un lieutenant, auraient été arrêtés à Gao suite à l’assassinat de trois personnes sur la route Gossi – Gao

Fin avril dernier, trois personnes ont été assassinées et leurs corps brûlés par des hommes armés qui seraient des membres de l’escorte des bus de transport public sur la route Gao -Gossi. L’enquête aurait permis l’arrestation de huit soldats de l’armée malienne, dont le lieutenant Amadi Coulibaly.

Le 23 avril dernier, les membres de l’escorte des bus de transport en commun auraient arrêté trois personnes, un militaire et deux jeunes membres du Gatia, avant de les tuer puis de calciner leurs corps. Une enquête a été aussitôt diligentée pour identifier les auteurs de cet acte. C’est dans ce cadre qu’il y aurait eu des arrestations dans la ville de Gao. « Huit militaires ont été entendus par la gendarmerie dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de trois personnes entre Gao et Gossi. Ces soldats ont été arrêtés et conduits au camp de Gao pour être ensuite extradés sur Bamako », affirme une source sécuritaire malienne. L’armée malienne confirme que des soldats ont été entendus par les enquêteurs mais n’a pas confirmé leur arrestation. « Des militaires ont été effectivement entendus dans cette affaire, mais, pour ne pas entraver le travail des enquêteurs, je ne peux vous en dire plus », a dit le colonel Diarran Koné.

Les hommes arrêtés seraient du bataillon de Kidal stationné à Bourem, en attendant leur redéploiement à Kidal, avec à leur tête le lieutenant Amadi Coulibaly.

Baba Ahmed

Laisser un commentaire