Mali : 42 femmes élues députés à l’Assemblée nationale

Une première depuis l’avènement de la démocratie au Mali en mars 1991. Une quarantaine de femmes siégeront dans la sixième législature malienne pour participer au vote des projets et des propositions de lois ainsi que l’interpellation des gouvernants sur la gestion du pays. Quelle responsabilité !

Avec la configuration de la nouvelle Assemblée nationale qui sera installée dans les prochains jours, le Mali vient de réaliser un progrès considérable dans l’accession des femmes aux postes électifs. En application de la loi n°2015-052 dans le cadre des législatives de 2020,  qui stipule que ‘’ 30% des postes électifs et nominatifs  sont réservés aux femmes’’,  notre pays vient de confirmer cette disposition de la loi en élisant 42 femmes dans la sixième législature. Une première dans l’histoire du Mali.

Du Mali de premier  Président  Modibo Keïta en passant par Moussa Traoré jusqu’à l’ère démocratique avec les Présidents Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré, aucun n’avait reçu à faire élire autant de femmes à l’hémicycle.  Le mérite revient au régime d’Ibrahim Boubacar Keïta,  qui, en plus d’être l’artisan  du vote de la  loi n°2015-052, mais et surtout, est à l’origine de son l’application stricte tant dans l’Assemblée nationale que dans le gouvernement.

Cet exploit n’est pas passé inaperçu dans les milieux féminins.  La Ministre en charge du département de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr, Diakité Aissata Kassa Traoré  a été la première à se réjouir   de cette nette progression des femmes élues à l’Assemblée nationale.

Dans un message posté sur le réseau social Face Book,  elle félicite le Président de la République pour l’adoption de la loi n°2015-052 et dont l’application, selon elle,  profite à la gente féminine. «  Un résultat historique quand on sait que lors de la dernière législature, il y avait en tout quelque 14 femmes élues au parlement. Cette augmentation du nombre de femmes députés n’est guère fortuite. Elle est surtout la résultante de l’application de la loi N°2015-052 adoptée par l’Assemblée Nationale, le 18 décembre 2015. C’est une avancée exceptionnelle », a-t-elle écrit, qui  se réjouisse  de la prouesse accomplie par les femmes. La ministre Dr. Diakité Aissata Kassa Traoré d’espérer que  « cette représentativité des femmes pourra impacter positivement les questions liées aux violences basées sur le genre, le mariage des enfants et l’excision »

 

D’énormes responsabilités en mains

Si les électeurs maliens ont tranché en portant leur choix sur la liste d’autant de femmes à l’hémicycle, le plus dur demeure à venir. Ces braves femmes députés seront jugées certainement par les électeurs sur leurs capacités à exercer la fonction de député. Il s’agit notamment  de leur participation dans les débats lors des plénières, à interpeller les gouvernants fautifs, à défendre ou proposer des lois qui prennent en compte les intérêts de l’écrasante majorité des femmes du monde qui croulent au seuil de la pauvreté, des travaux champêtres. Egalement, elles seront attendues sur le terrain de l’amélioration du cadre de vie de l’enfant, de la famille.  Voilà quelques sujets importants de ces 42 femmes députés, qui détiennent suffisamment de cartes pour faire bouger les lignes dans les cinq prochaines années, seront notées par les Maliens. Attendons et voir !

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net  

Voici la Liste complète des femmes élues députées

  1. Bano DIAWARA, Kayes
  2. Marthe DIAWARA, Kayes
  3. Haïné COULIBALY, Niono
  4. Aichata Alassane CISSE, Bourem
  5. Aïcha Belco MAÏGA, Tessalit
  6. Mariam SOUCKO, BAFOULABE
  7. Mme SANGARE Awa DIAKITE, Kita
  8. Mme KALLE Mariam DEMBELE, Kita
  9. Wadi SISSOKO, Nioro du Sahel
  10. Moussocoura SAMAKE, DIOÏLA
  11. Marie Noël COULIBALY, DIOÏLA
  12. Aïssata MAIGA, Kati
  13. Domo dite Adama SIDIBE, Kati
  14. Sadio DOUMBIA, Kati
  15. Djénéba TRAORE, KOLOKANI
  16. Maténin DIARRA, KOLOKANI
  17. Oumou SOUMARE, Nara
  18. Haoua TRAORE, SIKASSO
  19. Fatoumata KANOUTE, SIKASSO
  20. Kadidia OUOLOGUEM, SIKASSO
  21. Maïmouna MARIKO, BOUGOUNI
  22. Diéminètou FOMBA, BOUGOUNI
  23. Bintou DEMBELE, E KOUTIALA
  24. Maïmouna OUOLOGUEM, KOUTIALA
  25. Sayon KEITA, YANFOLILA
  26. Maïmouna DRAME, SEGOU
  27. Ami DIARRA, SEGOU
  28. Salimata TRAORE, SEGOU
  29. Aïchatou CISSE, BAROUELI
  30. Mariam COULIBALY, BLA
  31. Kadidia SANGARE, San
  32. Djénèba DAOU, San
  33. Mariam DIASSANA, TOMINIAN
  34. Belco SAMASSEKOU, Mopti
  35. Yapema DJIGUIBA, BANDIAGARA
  36. Alida SOMBORO, BANKASS
  37. Yogoïré DOUGNON, Koro
  38. Djouwaratou ZORME, Koro
  39. Fatimata Aliou TOURE, Gao,
  40. Assitan DIALLO, Commune II,
  41. Oumou COULIBALY, Commune V,

42. Mariam KAGNASSI, Commune VI

Laisser un commentaire