Lutte contre le coronavirus: la ville d’Angers au secours des centres de santé de Bamako

La mairie du District de Bamako a tenu le jeudi dernier sa 4e session extraordinaire qui portait sur la contribution de l’hôtel de ville dans la lutte contre le coronavirus. Au cours de cette réunion, la Marie a réceptionné le soutien de la ville d’Angers pour les centres de santé de la capitale.

Le Mali a franchi la barre des 400 cas confirmés du covid-19, depuis le lundi dernier. Face à cette pandémie qui est en train de faire des ravages, à travers le monde, la mairie du District et ses partenaires, sensibles à la situation, apportent leur contribution aux actions du gouvernement.

Dans ce cadre, la ville d’Angers a fait don de thermomètres, de savon, d’eau de javel, de gants, de masques à la mairie du District à l’intention des centres de santé communautaire des six communes de Bamako. Ce geste s’inscrit dans le cadre d’une coopération décentralisée vieille de plusieurs décennies entre les deux villes (Bamako et Angers).

Outre ce geste de solidarité des partenaires français à l’endroit de Bamako, l’ordre du jour de la session s’est articulé sur les différentes actions menées par le conseil de la mairie dans la lutte contre le coronavirus.

Pour le 2e adjoint au maire, M. Ibrahim DIONE, qui a présidé la session, la mairie du district de Bamako a réalisé de nombreuses actions dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus. Ce, en faisant des donations à des services en kits de lavage, d’équipements des marchés de dispositif de lavage de main au savon, etc. De même, il a rappelé que le District a accompagné la société Ozone Mali dans ses opérations de pulvérisation de certaines zones telles que l’auto gare de Sogoniko et les Halles Félix Houphouët Boigny de Bamako.

Toujours contre le coronavirus, M. DIONE a annoncé que le conseil du District envisage, dans les jours à venir, d’initier une série d’activités d’information et de sensibilisation des populations. Ces activités seront destinées aux lieux de grand regroupement comme lors des foires hebdomadaires, aux entrées et les sorties des agglomérations. L’objectif de ce projet est de réduire la propagation de la maladie dans notre pays, où le rythme de progression est jugé préoccupant.

Dans son speech, M. DIONE a insisté également sur le respect et l’observation des mesures barrières recommandées par le gouvernement, car, dit- il, cette maladie est une réalité et nous devrions être armés pour y faire face.

Par ailleurs, le maire Ibrahim DIONE a informé le conseil du recrutement de nouveaux agents au compte de la brigade Urbaine du bon ordre et de la protection de l’environnement. Selon lui, ce projet vise à rajeunir l’effectif de cette Brigade dont la mission est de s’occuper de la protection de l’environnement. La finalité est de donner du sang neuf à l’équipe de plus en plus vieillissante afin qu’elle puisse répondre aux missions à elle assignées.

Par Sikou BAH

INFO-MATIN

Laisser un commentaire