Lutte contre la corruption, « le SMIG doit être revu à la hausse »

La semaine de la jeunesse contre la corruption a pris fin hier à Bamako. La rencontre qui a regroupé une centaine de participants avait pour but de sensibiliser les jeunes sur les conséquences de ce phénomène. Une initiative de la communauté de pratique pour la lutte contre la corruption.

Les organisateurs demandent au gouvernement de revoir le salaire minimum inter-professionel garanti (SMIG) et d’inscrire tous les travailleurs à la banque pour savoir qui gagne combien.

 

Source: studiotamani

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.