Logements sociaux construits à N’Tabacoro : Des bandits opèrent nocturnement.

Certains logements sociaux ont connu des scènes de vendalisation. Sur le site de N‘Tabacoro, nos équipes ont pu constater le vol de plusieurs portes, fenêtres, mais aussi, la vendalisation d’installations électriques. Déjà , les bénéficiaires de la dernière attribution s’impatientent et espèrent réceptionner les clés de leurs logements le plus rapidement possible.




Des travaux de finition sont encore en cours sur le site. Des maisons ne sont encore équipées ni en courant ni en eau. Certaines voies d’accès sont encore en chantier même si les travaux avancent dans une certaine mesure. Des nouveaux logements sont fraîchement peints, cependant, leurs numéros ne sont même pas encore apposés sur leurs murs.

Selon les recoupements, plusieurs gardiens n’ayant pas été payés par les promoteurs immobiliers, seraient les autres qui ont emporté des matériels en guise de salaire. Pour nos recoupements auprès des promoteurs immobiliers, le paiement des dernières tranches par l’Etat serait en retard. C’est ce qui expliquerait les paiements des gardiens et de plusieurs autres ouvriers des logements sociaux en attente.

L’inquiétude est que des actes de banditisme, avec effraction des voleurs professionnellement organisés, équipes de véhicules, ont été signalés sur le site des logements sociaux à N’Tabacoro. Un mouvement des bénéficiaires compte pousser l’Office Malien de l’Habitat à finaliser la procédure d’attribution.




SourceFigaro du Mali

Laisser un commentaire