Les organisations commencent à se mobiliser pour la marche du vendredi prochain: Tièbilé Dramé peut-il éteindre le feu ?

tiebile drame

Après les manifestations relatives aux contestations des résultats définitifs des élections législatives et au couvre-feu, c’est la marche du vendredi prochain qui attire l’attention de l’opinion nationale et internationale. La question qui revient sur les lèvres est la suivante : comme la fois dernière, Tièbilé Dramé peut-il éteindre le feu ?  Cette question a tout son sens.

Depuis son entrée dans le gouvernement à la suite de l’accord politique de gouvernance de Dr Boubou Cissé, Tièbilé Dramé qui était qualifié de ‘’Petit Monsieur’’ lorsqu’il était dans l’opposition est devenu le sauveur du régime IBK. Chaque fois que le régime a des soucis, il joue de son poids pour désamorcer la bombe. Depuis sa nomination, il y a eu un grand changement dans la façon de faire des ex-rebelles de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA). Il est nécessaire qu’il agisse pour sauver les meubles.

Faut-il le rappeler, pour cette grande mobilisation du vendredi prochain, il est important de retenir que des organisations de la société civile et des partis politiques de l’Opposition sont à pieds d’œuvre afin de réclamer la démission du Président IBK. Parmi ceux-ci, il y a la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS), le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD), l’Espoir Mali Koura. C’est ce qui fait qu’étaient face à la presse le week-end dernier, Choguel Kokalla Maïga du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) ; Cheick Oumar Sissoko du Mouvement Espoir Mali Koura (EMK) ; Issa Kaou N’Djim de la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS). En plus il y avait Younoussi Touré de l’URD, Komiba Sidibé du MODEC, Clément Dembélé de la PCC, entre autres. Cheick Oumar Sissoko du Mouvement Espoir Mali Koura (EMK) a rappelé ceci :  “Face à la situation dramatique que vit notre pays, le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD), la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) et le Mouvement Espoir Mali Koura (EMK) ont tenu une rencontre tripartite le 26 mai 2020 et ont ouvert la voie à l’unité d’action des forces patriotiques. Ils ont convenu de créer les conditions d’une grande mobilisation pour le sursaut national face à la gouvernance chaotique et prédatrice, au risque de partition du pays, aux atteintes graves aux principes républicains et démocratiques, notamment la (…)

source : Zenith Balé

Laisser un commentaire