Les déplacés de site de Niamana : L’ASEMO apporte son soutien

Au moment d’hivernage, les déplacées de guerre multidimensionnelle sont sans abri et souffrent beaucoup des pluies. C’est dans ce cadre l’Association Amicale des Anciens Stagiaires et Étudiants Maliens d’Odessa (ex URSS ) appelé ASEMO, a apporté son soutien aux déplacés de site de Niamana.

Depuis quelques années, le Mali vit une guerre multidimensionnelle dans le nord et le centre du Mali. De guerres qui ont décimé des animaux, des vies humaines et plusieurs matériels détruits. Des raisons qui ont fait déplacer certaines personnes vers des villes stables et d’autres vers les pays voisins. La région de Mopti est la localité le plus touchée par rapport au nombre de déplacés. Les déplacés vers la périphérie de Bamako souffrent beaucoup par manque d’abris, nourriture, de financement et plein d’autres. Pour permettre à ces déplacés de passer cette période dans la bonne condition, l’Association Amicale des Anciens Stagiaires et Étudiants Maliens d’Odessa leur a fait un don, le samedi le 27 juin 2020.

Selon le Président de l’Association, Issaka Timbely, les donateurs ont bien voulu les accompagner dans cette œuvre humanitaire et qui nous ont fait la joie d’être à vos côtés ce matin. «  A ce jour, on dénombre environ 35 000 déplacés internes (source officielle). La région du Mopti est la plus touchée par rapport au nombre de déplacées. C’est dans ce contexte très défavorable que l’Amicale s’est procuré les ressources auprès de ses membres et donateurs pour accompagner les couches vulnérables et déplacés de la région. Au nombre de celles-ci figurent les déplacés de ce site de Niamana »,  a-t-il justifié.

Le Président ajoutera que le don, composé de bâches, de céréales et d’une enveloppe symbolique, est l’expression de la solidarité de l’ASEMO à l’égard des déplacés des régions du centre du Mali où une partie significative de la population traverse une situation alimentaire difficile. « Cette situation, qui est la conséquence d’une crise multidimensionnelle aggravée par une situation d’insécurité qui a entraîné le déplacement des milliers de personnes vers d’autres horizons dans la périphérie de la ville de Bamako. Pour vous permettre de supporter ce moment difficile d’hivernage, par ma voix l’Amicale apporte à votre association de dons en nature », a déclaré M Issiaka.

Le Président a assuré que, l’ensemble des différentes structures qui composent l’association, constituent un très important réseaux de compétences et de moyens complémentaire au service des initiatives individuelles ou collectives.

En ce qui concerne la valeur de cette remise, le Président dira que le fond débloqué pour cette remise est environ de deux millions de FCFA. Une occasion pour le Président de remercier les donateurs, les membres de l’Amicale et tous les partenaires y compris les médias.

Le président de l’Association des déplacés, Alou Traoré a affiché sa joie, adressé les remerciements et des bénédictions à de l’Amicale. Selon Aïssata Bocoum au nom de tous les femmes de déplacés a salué l’Association Amicale pour ce don. Il a souhaité que l’Association leur accorde encore d’attention dans les jours à venir.

Rappelons que ces déplacés sont les ressortissants de la région de Mopti, cercle de Bankass, arrondissement de Koni Bozo, village de Sadjè. Ils sont au nombre de 146 personnes déplacées au site de Niamana.

Sékou Traoré dit ELBE (Stagiaire)

Source: La Priorité

Laisser un commentaire