L’Education Malienne : Les enseignants encore en grève

Les syndicats de l’Education signataires du 15 octobre 2016 au cours d’un meeting d’information tenu mercredi dernier indiquent avoir déposé un préavis de grève de 10 jours, (du lundi 21 janvier au 1er février 2019), avec rétention de notes. Une grève qui pourrait devenir illimitée si leurs doléances ne sont pas satisfaites

 

L’information a été donnée mercredi dernier lors d’un meeting d’information que les syndicats de l’éducation (sypesco, syneb,synefect, synesec, syldef, fenarec, coses, snec), signataires du 15 octobre 2016 ont organisé.

C’était en présence de M. Adama Fomba, secrétaire général du sypesco, M. Amadou Coulibaly, secrétaire général du SYNEB, M. Ousmane Almoudou et plusieurs militants et militantes des différents syndicats.

En effet, le dépôt de ce préavis de 10 jours de grève devrait prendre effet ce lundi 21 janvier  (au 1 février 2019) avec rétention de notes et pourrait être illimitée si les doléances ne sont prises en compte.

Il s’agit pour l’instant, selon les enseignants, de motiver leurs militants en vue d’observer massivement la grève.

Les syndicalistes ont ensuite rappelé que leur mouvement de grève fait suite à un échec de négociation avec le gouvernement malien les 13 et 17 décembre 2018.  Au cours de la rencontre 10 points de revendication  dont,  3 points (3, 4 et 9) avaient fait l’objet d’un accord et 2 points (5 et 7) avaient fait l’objet d’un accord partiel et les autres points ont fait l’objet de désaccord.

C’est pourquoi, expliquent les syndicalistes, «  nous avons organisé ce meeting d’information en vue de motiver nos militants à observer massivement la grève sur toute l’étendue du territoire pour pousser le gouvernement à penser aux enseignants maliens. « Pour l’instant, nous allons observer ces 10 jours de grève, après, nous irons vers une grève illimitée qui ne prendra fin qu’après la satisfaction totale de nos doléances », ont conclu les enseignants.

Karim Sanogo

SourceLe 26 Mars

Laisser un commentaire