Le Général Moussa TRAORE est indéfendable et les acteurs du mouvement démocratique ont failli !

Dans une tribune postée sur sa page Facebook,  Lassana Keita dit Aimé Césaire a dénoncé farouchement le régime Moussa Traoré même s’il trouve que le mouvement démocratique a failli.




Lisez sa tribune ! 

Pourquoi Africable présente l’époque de Moussa, ses interviews, ses réalisations squelettiques ? Une campagne de réhabilitation ? Une campagne d’intoxication ? Une campagne de réveil des haines ?

Les retards de salaires, le bradage des sociétés et entreprises d‘Etat, la fermeture de la fonction publique aux diplômés, la mauvais retraite anticipée, la dépravation des mœurs (un travailleur sans salaire peut- il empêcher sa femme et ses filles des se prostituer ?), Le favoritisme, le népotisme …sont un lourd héritage des 23 ans du général Moussa Traoré !

Le misérabilisme imposé aux enseignants, la mauvaise application de << la ruralisation>>, issue du concept de<< lier l’école à la vie>> de la réforme de 1962 ont plongé l’école dans l’abîme.

En vérité 23 ans durant, Moussa n’a géré que son pouvoir ! Il est venu dans l’ambiguïté et il est parti dans le sang !

Après la mort du président Modibo Keita en Mai 1977, il a accordé une interview à Siradiou Diallo de Jeune Afrique où il affirmait qu’il est mort d’un œdème aigu ! Dans l’interviewer balancée par Africable il surprend en faisant semblant de n’être pas au courant de la mort du président ! Il se maudit lui- même en disant à Dieu de le punir s’il était au courant ! Dieu l’a puni car le monde entier sait comment il est parti et comment il a été jugé !

Il est en porte à faux avec la version du Capitaine Soungalo Samaké dans << Ma vie de Soldat >> ! Modibo a été bien assassiné et il est mort sur les jambes du Capitaine !

C’est Moussa qui a décapité l’armée malienne en éliminant physiquement tous les braves officiers qui ont maté la première rébellion : Capitaines Mamadou Sissoko, Diby Syllas Diarra …

C’est lui qui a fait saboter tous les outils de défense par peur d’un coup d’Etat !

Rappelons qu’il a radié des effectifs de l’armée le capitaine Lassine Diarra qui a bombardé des localités du Burkina pendant le conflit de décembre 1985.

Rappelons que le c’est le capitaine Mamadou Sissoko qui a arrêté le chef de la rébellion Touareg de 1963, Aladen mort récemment à Tamanrasset en Algérie !

C’est Moussa Traoré qui a signé en cachette les accords de Tamanrasset en Janvier 1990 !

C’est lui et son fameux cmln qui ont rendu le Mali à la France après le Coup d’Etat du 19 novembre 1968 ! Ce sont eux qui ont initié la prime de bravoure pour se partager les sous des jeux africains en 14 tas !

J’ai connu au lycée de Nioro- du Sahel les années noires de retards des salaires ! Nous n’avions pas plus de 4 salaires dans l’année ! Néanmoins j’ai compris qu’il fallait se sacrifier pour les élèves qui n’étaient rien dans mon malheur ! Ils peuvent témoigner !

Pour amoindrir la misère nous << cultiver notre jardin >> tel que conseillé par Voltaire dans sa conclusion de << Candide>> !

En 1985 et en 1988 à l’occasion de ses visites à Nioro, en mars, c’est le jardin des professeurs que Moussa Traoré parcourait avec plaisir ! En 1985, il a  même promis de récompenser les élèves pour leur jardin !

Jusqu’à sa chute en 1991 on lui a toujours fait croire que c’était le jardin des élèves !

Moussa est indéfendable et les acteurs du mouvement démocratique ont failli !

Lassana Keita dit Aimé Césaire, Homme de lettre et de culture



Source : Le Pays

Laisser un commentaire