Présidentielle du 29 juillet : Le comité exécutif de l’Adema valide la candidature de Dioncounda Traoré

Election présidentielle au Mali Présidentielle au Mali Mali Présidentielle 2018; Le comité exécutif de l’Adema valide la candidature de Dioncounda Traoré

Pour les militants et les responsables de l’Adema PASJ, Dioncounda Traoré sera le candidat du parti à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Le comité exécutif du parti de l’Abeille a validé hier soir son choix à l’issue de l’appel à candidature lancé il y a quelques semaines et qui a réuni 5 postulants dont l’ancien candidat à la présidentielle de 2013, Dramane Dembélé et l’ancien ministre et ex proche du président d’IBK, Moustaph Dicko.

Dioncounda Traoré sera le candidat de l’Adema à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. C’est du moins le souhait de l’écrasante majorité des militants et responsables du parti. Le comité exécutif du parti de l’Abeille a validé hier soir son choix à l’issue de l’appel à candidature lancé il y a quelques semaines et qui a réuni 5 postulants dont l’ancien candidat à la présidentielle de 2013, Dramane Dembélé et l’ancien ministre et ex proche du président d’IBK, Moustaph Dicko.

Suite à sa réunion extraordinaire du mercredi 28 février 2018, le comité Exécutif de l’Adema-PASJ avait lancé le 5 mars 2018, un appel à candidature pour le choix de son candidat à l’élection présidentielle de 2018.

Le dépôt des candidatures aux primaires pour porter les couleurs de l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adema) à la présidentielle de juillet prochain s’est clôturé le mercredi 21 mars. Surprise, sur les cinq candidatures déposées au secrétariat du principal allié du pouvoir au sein de la majorité, celle de Dioncounda Traoré, ancien président de la transition et ancien président de l’Assemblée nationale, a voix au chapitre. Son dossier de candidature a été déposé non pas par lui-même, mais par des partisans qui ont eu raison puisque la quasi-totalité des sections de l’Adema ont parrainé la candidature de Dioncounda Traoré largement arrivé en tête après le travail de la commission de dépouillement et le choix a été entériné hier par le comité exécutif devant les autres prétendants.

Durant cette semaine, une commission va informer officiellement l’ancien président par intérim de la transition du choix porté sur lui et son investiture est attendue pour le 25 avril prochain à moins qu’il ne décline l’offre. Là, comme avaient pronostiqué les opposants à un soutien au président sortant, l’idée de soutenir l’éventuelle candidature d’IBK refera alors surface. L’Adema pourrait alors, notamment la base, être divisé entre partisans et connaître une nouvelle crise. Ici, on attend impatiemment une clarification de Dioncounda Traoré qui semble avoir l’avenir de son parti entre ses mains.

A suivre.

Rassemblés par Nabila

SourceL’indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire