L’armée nigérianne capture le commandant de Boko Haram et sauve 212 otages

Armée du Nigéria

Le mardi 28 Novembre 2017 , l’armée nigériane a arrêté un commandant de Boko Haram et libéré 212 otages dans l’Etat de Borno.

Le Général de brigade Sani Kukasheka Usman

Directeur des relations publiques de l’armée, a déclaré quatre membres du groupe terroriste ont été tués après un échange sérieux de tirs avec des soldats.

« Les troupes du 3e Bataillon, 22e Brigade de l’armée nigériane, secteur 1, opération LAFIYA DOLE, dans le cadre des opérations de déminage en cours avec le 22 Mobile Strike Team et certains civils JTF, ont réalisé un exploit remarquable mardi 28 novembre » disait la déclaration.

Au cours de l’opération, ils ont pu dégager les terroristes de Boko Haram de leurs cachettes situées à Kala, Jawara, Mada, Mika, Gakulba et Kutilax (Sanga), au nord de la forêt de Sambisa et à la périphérie de la région de Kala Balge.

A Sanga, les terroristes, en voyant les troupes qui approchaient de leur poste d’observation, se précipitèrent dans la forêt voisine d’Amchada.

Les troupes implacables les poursuivirent et neutralisèrent 4 terroristes terroristes de Boko Haram après un échange sérieux de tirs, capturèrent l’un des commandants terroristes, le «Ameer» de Chawa, Amman Judee et sauvèrent 212 personnes retenues en otage par les terroristes.

Le chef terroriste capturé subit d’autres interrogatoires tandis que les personnes secourues sont documentées et que les enfants mineurs reçoivent des vaccins antipoliomyélitiques oraux.

Cette opération est un coup de grâce et vient à point nommer où les dirigeants de l’Afrique sont déterminés plus que jamais dans la lutte contre le térrorisme

Laisser un commentaire