Kayes : Plus de 600 personnes sont considérées comme des « esclaves ».

Dans le Kaarta, région de Kayes, plus de 600 personnes sont considérées comme des « esclaves ». Sur ce nombre on compte 327 enfants et 313 femmes. Ces personnes se sont réfugiées à Manbiri, il y a une dizaine de jours. Elles ont fui « les exactions et autres humiliations » dont ils se disent être objet dans la commune de Souranssan. Les responsables de la mairie annoncent des difficultés d’accueil, notamment le problème de logement, de vivre et d’hygiène sur leur site d’accueil.

San : Controverse autour du nouveau centre islamique

Le nouveau centre islamique divise les fidèles musulmans de la localité. Inauguré vendredi 18 janvier dernier, certains contestent l’imam désigné au motif qu’il n’est pas natif du quartier. Des concertations sont en cours pour une sortie de crise.

Burkina :

4  soldats tués

De source sécuritaire, des individus armés ont attaqué, le lundi 28 janvier 2019, le détachement militaire de Nassoumbou. Quatre soldats burkinabè ont été tués et cinq blessés. Le groupe armé, auteur de cette attaque, est venu du Mali et estimé entre 300 à 400 personnes sur des motos, selon la source. Face à la riposte, les assaillants sont repartis en emportant leurs morts et leurs blessés

Tunisie :

100 millions  pour la construction de  deux barrages

Le Fonds arabe de développement économique et social (FADES) a accordé à la Tunisie un prêt de  30 millions de dinars koweïtiens (environ 100 millions de dollars), destiné au financement de la construction de deux barrages dans les régions du Kef et Béja (Nord-Ouest). L’accord relatif à ce prêt a été signé, le 28 janvier dernier, à Tunis par le ministre tunisien du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Laâdhari, et le président du conseil d’administration du FADES, Abdellatif Youssef El Hamd.

La construction des deux barrages vise à mobiliser d’importantes quantités d’eau pluviale pour renforcer les capacités de production agricole et créer ainsi de nouvelles activités économiques et de nouveaux emplois dans les régions concernées.

Le FADES a accordé à la Tunisie des financements globaux d’un montant de plus de 3,3 milliards de dollars au profit de 60 projets depuis 1979.

La Rédaction

source: L’Aube

Laisser un commentaire