Journée de colère à Goundam : Des jeunes se déchainent après l’assassinat d’un chauffeur!

Le phénomène persiste depuis des années, les attaques de convois sur l’axe Goundam-Tombouctou. La situation aurait vie dégénéré ce jeudi aux environs de 9 heures du matin. Selon nos témoignages sur place, la recrudescence des braquages et des actes de banditisme sont la cause de ces représailles. Ces agressions routières, commises par des personnes de peau claire dans la ville de Goundam et environs, ont entrainé la descente d’environ 600 jeunes en colère ont manifesté avec violence dans  la ville de Goundam.

Ces manifestations sont consécutives à l’assassinat du sieur Alpha Touré, âgé de 37 anset chauffeur très connu. Les assaillants seraient de peau claire, mais non identifiés aux alentours. L’assassinat aurait eu lieu à bord de son véhicule de transport devant au moins 14 passagers identifiés tous identifiés.

La jeunesse de la ville dit mettre fin aux atrocités des communautés arabes contre les noirs de à Goundam. La victime est un chauffeur très connu sur l’axe Goundam-Tombouctou. Certains jeunes manifestants disent vouloir venger la mort de la victime. Selon le bilan provisoire, quatre (4) boutiques appartenant à des arabes auraient été saccagées et détruites et deux (2) domiciles appartenant aux sieurs Azada Ag Alhassane et Hayya Walet Alhassane auraient  été vandalisés et saccagées.

Plusieurs coups de feu entendus dans la ville, plusieurs personnes appartenant à la communauté arabes et tamasheq de peau claire se seraient regroupées au niveau de la  préfecture de la ville pour besoin d’aide. Des propos hostiles largués contre les communautés arabes et tamasheq. Selon les renseignements recueillis, les communautés arabes ont alerté les responsables de la CMA pour les venir en aide. Ceux-ci ont d’ailleurs réagit par un communiqué, dénonçant ces violences ciblées. Des barricades ont été érigées dans plusieurs ruelles de la ville et plusieurs ONG demandent au pouvoir d’agir rapidement afin d’éviter le pire.

Face à l’urgence de la situation, des citoyens de Tombouctou ont décidé, cet après-midi, de tenir un rassemblement pour dialoguer et circonscrire toute proportion qui pourrait envenimer le fragile climat social.

Source: figaromali

Laisser un commentaire