»J’ai finit par coucher avec le mari de ma meilleure amie tant elle m’expliquait tous leurs ébats »

Une jeune damme explique sa folle aventure.

Mahi et moi étions des amies dépuis le lycée à bingerville. Nous étions dans la même classe dépuis la 2nd jusqu’à ce qu’on soit admises toutes deux à l’INPHB de Yamoussoukro dans la même fillière. Pour dire combien de fois nous avons partagés des moments forts depuis notre adolescence.

Après nos diplômes obténus, moi j’ai été employée dans une société d’électricité d’ailleurs la seule en Côte d’Ivoire et ma copine elle a eu un très bon poste dans une compagnie aérienne internationale. Du coup nous nous fréquentions très rarement mais les seuls moments de retrouvailles étaient de véritables « messes » pour nous car nous parlions de tout.

Mahi était mariée à un très bel homme à faire frémir toute femme. Mais je n’avais jamais osé poser le regard sur lui vu que c’était l’homme de ma meilleure amie. Lors d’une de nos rencontre, je lui avait demandé si le boulot n’agissait pas sur sa vie de couple car moi j’en souffre. Le travail me prenait tellement le temps que j’ai divorcé du père de ma fille de 6 ans. Mon ex mari était marin donc imaginez un peu la souffrance que j’endurait, certes mariée mais seule en réalité puisque celui avec qui je partageait ma vie je le voyait qu’une seule fois chaque deux mois.

Elle m’a alors raconté toutes leurs folies, et que même s’il devait aller en mission pour un mois, seul trois lui suffisait pour remplir sa première mission et elle le disait avec tant de passion. J’avoues que c’est à ce moment que j’ai véritablement voulu être à sa place juste pour ses prouesses.

Un soir elle m’a demandé d’emmener les enfants en week-end avec moi puisqu’elle était en voyage et son mari occupé. J’ai accepté volontier. Le dimanche j’ai déposé les enfants et le mari de Mahi après m’avoir remercié m’a demandé de l’accompagner à un restaurent acheter à manger pour les enfants car il avait fait partir la servante le week-end. Je lui ai alors proposé d’aller chez moi pour que je leur fasse des pattes rapidement. Il a alors accepté et nous sommes allés. Arrivé à mon domicile pendant que je faisait la cuisine, il m’y a rejoint. Avec la chaleur qu’il y faisait une fois rentrée j’ai juste mis une petite robe de maison. Ce qui sous entend que j’étais peu décontractée. On causait tous les deux mais j’avoues que je n’avait qu’une seule idée: lui sauter dessus rien qu’en me rappelant tout ce que me disait Mahi. J’ai finit par user de mon don de femme et il a craqué. Nous avons même laissé brûler la nourriture. Je ne suis pas fière de ce qui s’est passé mais elle n’a réelement pas menti. C’est un as « au volant ». Et je me dis que si elle n’avait pas expliqué tout ceci dans les moindres détails cela ne serait pas arrivé.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.