Incroyable : A la veille de son départ pour ses études au Canada, Mohamed Sylla a été brulé vif pour vol de moto

La population de Fombabougou a assisté à une scène douloureuse. Un jeune homme du nom de Mohamed Sylla, à peine 18 ans, a été brûlé vif pour vol de moto par la foule, le samedi 13 Août 2016.

Brillant étudiant, Mohamed était un exemple parfait, respecté de tous. Ayant obtenu des très bonnes notes, le nouveau bachelier devait s’envoler pour le Canada ce Mardi où il devait poursuivre ses études supérieures.

Hélas, son destin en avait décidé autrement le Samedi 13 août 2016. Il est sorti de la famille sise à BoulkassoumbougouKouloubléni, aux environs des 17 heures, accompagné de ses amis comme le font tous les jeunes de son âge. Le plan était bien huilé, c’est aux environs des 19 heures, que Mohamed et ses amis ont essayé de voler une moto.

Repérés et interceptés par une foule en colère, les autres ont pu s’échapper, sauf Mohamed qui tomba sous les pieds d’un monde déchaînée qui l’encercla. Les jeunes très remontés contre les voleurs de motos qui n’hésitent pas à abattre leur victime, l’ont battu avec tout ce qui leur tomba sous la main.

Le jeune homme une fois ramolli, la foule surexcitée, n’a pas cherché midi à 14 heures pour lui faire la peau. Elle lui a versé sur le corps l’essence. Et, il fut brûlé, sans ménagement. « Le malheureux cria de toutes ses forces pour demander de l’aide en vain…».

Le lendemain du drame était un jour pas comme les autres dans la famille Sylla. N’étant pas rentré à la maison, sa famille est allée à sa recherche. Le Papa a reconnu son enfant brulé qu’à travers la bague qu’il lui avait offerte. Le jeune victime d’une mauvaise fréquentation, aurait pressenti sa mort, car selon des témoins, il avait des cauchemars et des malaises choses inhabituelles chez lui.

La rédaction

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.