Importation de véhicules : Vers une augmentation des frais de dédouanement

Le nouveau directeur général des Douanes, l’Inspecteur général Mahamet Doucara, est aujourd’hui engagé et déterminé afin d’atteindre ses objectifs surtout en termes de mobilisation des recettes douanières. Ce qui permettra de renflouer les caisses de l’Etat qui connaissent depuis quelques mois un creux.

La réalisation de ces objectifs passe obligatoirement par des mesures adéquates et surtout la motivation et l’engagement des agents. Voilà pourquoi, le nouveau patron du Guichet Unique pour le dédouanement des véhicules à Bamako, Baye Ag Assoni, doit mobiliser 2 à 3 milliards de Fcfa chaque mois, selon des sources douanières.

Raison pour laquelle, les frais de dédouanement des véhicules connaîtront une augmentation puisque les valeurs des véhicules au dédouanement ont connu aussi une augmentation.

Face à cette situation, les transitaires ont observé quelques jours de grève puisque, pour eux, cette augmentation est de trop. Dans cette lutte, ils ont été soutenus par l’Association des revendeurs de véhicules d’occasion, qui a eu une rencontre avec le chef de bureau du Guichet Unique.

En tout cas, cette affaire risque de devenir un bras de fer entre les transitaires et les douaniers, car avec l’application de ce nouveau barème, les véhicules d’occasion deviendront désormais plus chers.  

 El Hadj A.B. HAÏDARA

SourceAujourd’hui

Laisser un commentaire