Hommage national a nos vaillants soldats tombés sur le front de l’honneur à Nampala : Quand IBK interpelle individuellement les chefs militaires pour laver l’affront

Ensemble pour IBK la force G5 Sahel

C’est un président de la République très affecté par la mort des 17 militaires tombés au front à Nampala dans la région de Ségou qui a instruit aux chefs militaires de ne pas laisser impuni cet affront. C’était au camp Cheick Amadou Tall de Ségou, lors de l’hommage national au cours duquel les vaillants soldats dont les cercueils étaient enveloppés du drapeau national  ont été tous décorés à titre posthume à la  croix de la valeur militaire, avant leur inhumation par les frères d’armes, parents et amis dans le cimetière militaire.

Autre le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, le Premier ministre Modibo Kéïta, l’ambassadeur de France au Mali et le représentant du secrétaire général de la Minusma, cette cérémonie  a enregistré la présence de nombreux membres du gouvernement, chefs militaires, parents amis des militaires tombés au front.

Décoration des militaires tombés au front, lecture de l’oraison funèbre, adresse du président de la République Ibrahim Boubacar kéïta… ont été les temps forts de cette cérémonie émouvante d’hommage national.

S’adressant à l’assistance en langue nationale (bambara) et en français le président de la Pépublique, par ailleurs chef suprême des armées, a salué le courage de ces fils de la nation qui ont fait le choix de défendre la nation face à des ennemis de la paix.   “Avec la mort de 17 de nos compatriotes, l’ennemi a porté un coup à la nation. Mais ces morts ne resteront pas impunis” a averti le président de la République sur un ton grave. Ce n’est pas tout, il a interpellé individuellement les chefs militaires, plus précisément le chef d’Etat major général des armées le Général Didier Dakouo, le commandant de la zone militaire de Ségou Takini et ses adjoints, notamment le lieutenant colonel Baby et son collègue Togola … pour laver cet affront.

Les amis du Mali invités à jouer franc jeu

Le Président IBK a saisi cette opportunité pour inviter l’ensemble de ses compatriotes à s’occuper de l’essentiel qui est le Mali. “Quant à moi, Dieu seul sait que je n’ai aucune volonté et ambition que de bâtir ce pays de faire en sorte que nos forces armées et de sécurité puissent être dans les meilleures conditions. Nuit et jour je remue ciel et terre pour convaincre nos amis que le Mali est en guerre, que le Mali est un territoire vaste et que l’arme aérienne est absolument incontournable pour la défense du territoire national. Qu’il nous  faut des hélicoptères, des avions de reconnaissance… ” a souligné le chef suprême des armées. Tout en pointant du doigt la lenteur de la procédure dans le cadre de la dotation de l’arme aérienne, il a invité  les amis du Mali à être solidaires avec le pays et à comprendre la situation d’urgence dans laquelle le pays se trouve.

De nombreux engagés volontaires recrutés en 2013 parmi les victimes

Lors de l’oraison funèbre lu lors de la cérémonie, il s’est révélé que les soldats tombés au front appartenaient à la “deuxième région militaire de Ségou, ou ils vivaient avec leurs familles, beaucoup d’entre eux étaient de l’arme blindée et de la cavalerie. Beaucoup d’entre eux sont ainsi morts à la fleur de l’âge”. Aussi, de nombreux jeunes volontaires engagés dans l’armée en 2013 font partie des victimes. Le plus jeune a 22 ans.

Il faut rappeler que ces 17 victimes ont été décorées individuellement par la croix de la valeur militaire.  59 médailles du mérite militaire  ont été décernées au capitaine Abel Poudiougou et à ses hommes qui ont été dépêchés à Nampala après l’attaque terroriste. C’est après ce cérémonial que les soldats tombés en défendant la patrie ont été portés sous terre au cimetière du camp.

Kassoum THERA, envoyé spécial à Ségou

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.