Hamma Diallo, responsable du site incendie des déplacés a Faladje : « Le Chef de l’Etat nous a offerts des tonnes de céréales »

Les victimes de  l’incendie du Site des Déplacés du Centre à Faladié ne sont pas laissés pour compte. « Le Chef de l’Etat nous a offert 31 tonnes de céréales », a témoigné le responsable du site, Hamma Diallo

Dans l’après-midi du mardi, 28 avril dernier, un gigantesque incendie au  parc à bétail de Faladjé, contigu au site des déplacés du centre, a causé des pertes en vies humaines, animales et d’énormes dégâts matériels.

Tout est parti des pneus en feu pour y extraire des fils de fer, raconte un témoin. Le vent soufflait. Les tentes des déplacés qui étaient sur les décharges des ordures ont aussitôt pris feu, déclenchant ainsi l’incendie.

« C’est horrible, deux personnes ont trouvé la mort dont un vieux appelé Oumar Sow et un enfant. C’est ce que moi, j’ai vu. J’entends des gens donner d’autres chiffres, mais c’est ce que j’ai vu. 550 animaux y sont restés et aucun bien matériel n’a pu être sauvé, malgré la présence des pompiers. Car le feu était très énorme», a raconté Hamma Diallo, le responsable du site.

Il a indiqué que des membres du gouvernement sont venus constater les dégâts et apporter leur soutien pour éviter le pire. « Pendant l’incendie, le ministre était venu ici et a demandé à ce qu’on apporte 10 véhicules dont 6 cars et 4 véhicules de l’armée pour amener la plupart des gens au Centre Mabilé de Sogoninko. Environ 170 familles ont pu être transportées vers ledit Centre. Il restait des gens car certains étaient désespérément éparpillés dans les environnants du quartier de Faladjé. Pour l’instant je suis ici avec 131 ménages qui ne sont pas partis au Centre de Mabilé », a expliqué le responsable du site.

Quant à Kola Cissé, membre d’une Association humanitaire, plusieurs organisations internationales ont mené une action conjointe pour appuyer le gouvernement sur le plan humanitaire. «Il y’avait Solidarités Internationales, UNICEF, OIM, UMHCR,  PAM et d’autres organisations qui sont venus apporter leur soutien à travers des gestes humanitaires, c’est-à-dire la nourriture, des nattes et etc… Nous, en tant que humanitaires, faisons de notre mieux, notre association a offert des kits et des vivres », a-t-il révélé.

Du côté du gouvernement, plusieurs tonnes de vivres ont été données, à en croire Hamma Diallo. « Le samedi, j’ai été appelé avec des députés pour nous montrer 31 tonnes de céréales que le Chef de l’Etat nous a offert. Nous sommes allés voir les dons, mais nous ne les avons pas reçus pour le moment », a-t-il indiqué.

Malgré que le gouvernement ait demandé à tous les déplacés de venir au centre Mabilé, il y a des gens qui y sont restés et commencé à reconstituer leurs tentes sur les ruines du feu.

Rappelons que sont considérés déplacés, les personnes se trouvant au Centre Mabilé de Sogoninko parce que  l’incendie n’a pas touché que les déplacés, mais aussi des marchands de bétail.

 Mahamadou Sarré

L’Observatoire

Laisser un commentaire