Habitat : 15 logements sociaux inaugurés à Bougouni

Le samedi 12 janvier 2019 restera à jamais gravé dans la mémoire des bénéficiaires des logements sociaux de Bougouni. C’est dans une atmosphère empreinte d’une intense émotion que le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé, a procédé à la remise des clés des 15 logements sociaux de Bougouni. Pour la circonstance, il était accompagné de son homologue des Mines et du Pétrole Mme Hawa Lelenta Ba ; et le conseiller spécial du président de la République, Mamadou Blaise Sangaré.

 

Les souscripteurs au programme sont sortis massivement, car l’événement illustre clairement l’engagement et la détermination du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, à satisfaire les doléances des populations en matière de logement. Ont pris part à la cérémonie, le maire de la ville de Bougouni, le président de la commission de distribution des logements sociaux, le président du collectif des demandeurs de logements, Moussa Touré entre autres.

Les 15 logements sociaux de Bougouni, dont les travaux ont démarré en 2015,  sont de type F3 tôles. Ils sont bâtis sur un site viabilisé d’une superficie globale de 2 hectares 26 ares et 86 centiares. Chaque logement est bâti sur une superficie globale de 72 m2 environ et comprend 1 salon, 2 chambres, 1 magasin, 1 débarras, 1 hall, 2 terrasses couvertes et 1 salle de toilettes.

Les travaux de construction ont été réalisés pour un coût total, hors taxes, de 486.786.640 FCFA et la viabilisation a été faite par les entreprises (ECGF, EGM et MAH Travaux) dont le coût s’évalue en hors taxes à 335.912.749 FCFA.

Au nom de tous ses camarades bénéficiaires de logements sociaux, Ousmane Diabaté, très heureux, a expliqué que cette cérémonie traduisait dans la réalité un vœu très cher au président de la République qui accorde une grande importance à ce que chaque Malien habite sous son toit.

«Ce réalisme est la preuve qu’il connaît bien les réalités et les aspirations de ses concitoyens et qu’il aspire à leur bien-être de tous les jours», a-t-il dit, avant de prendre l’engagement qu’aucun sacrifice ne sera trop grand pour lui et les autres bénéficiaires pour entretenir ces logements si chèrement acquis. «Aussi, les charges qui nous incombent, nous les exécuterons avec diligence pour faire honneur à ceux-là qui ont placé leur confiance en nous», a promis M. Diabaté.

Pour sa part, le président de la commission de distribution des logements sociaux a estimé que la demande est forte pour la population de Bougouni au regard du nombre de dossiers que sa commission a enregistré et qui n’est pas exhaustif parce qu’il fallait arrêter à cause du délai.

Ensuite, il s’est agi de distinguer les salariés des non-salariés.  C’est à partir de ce premier groupage que la commission a planché sur le contenu des dossiers pour appliquer les différents critères qui ont présidé à la sélection des dossiers.

Le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme a rappelé, à cet effet, que cet événement traduisait, une fois de plus, la concrétisation de la volonté du chef de l’Etat de faciliter l’accès au logement décent pour le plus grand nombre de nos concitoyens. Il consacre l’expression manifeste de l’intérêt que le gouvernement accorde à la condition de vie de chaque Malienne et Malien, a poursuivi Mohamed Moustapha Sidibé tout en précisant que le logement est cédé aux bénéficiaires au prix de 8.000.000 FCFA par unité, soit au total 120.000.000 FCFA. Le montant de la subvention étant de 366.786.460 FCFA, soit environ 75,35%,  et cela, compte non tenu des exonérations fiscales et du prix du foncier, a expliqué le ministre Mohamed Moustapha Sidibé.

Il a indiqué par ailleurs que depuis l’accession à la magistrature suprême du président IBK, l’effort budgétaire de l’Etat au programme des logements sociaux entre 2015 et 2018 a atteint 276.547.309.681FCFA contre 131.701.403.047 FCFA pour la période 2002-2012.

Le ministre a ensuite invité les heureux bénéficiaires à veiller au remboursement correct des mensualités et à l’entretien de leur nouvelle demeure.

Gaoussou Kanté

SourceMalijet

Laisser un commentaire