Frontière mauritanienne : une douzaine de morts et plusieurs blessés parmi l’armée malienne dans l’attaque du camp de Nampala

camp militaire de Nampala

Des hommes lourdement armés ont attaqué ce mardi matin le principal camp militaire de Nampala, vers la frontière mauritanienne. L’attaque a eu lieu vers 5 heures du matin et a été menée par 18 Toyota et plusieurs motos. Les assaillants ont pilonné le camp pendant des dizaines de minutes avant d’en prendre le contrôle, implanter leur drapeau noir et mettre le feu.

Une source sécuritaire avait fait état d’une dizaine de morts, mais un membre du gouvernement vient de préciser que l’assaut terroriste a fait une douzaine de morts et plusieurs blessés parmi les FAMa. Des renforts ont été immédiatement envoyés sur place. Une autre source d’ajouter que le sort de plusieurs militaires maliens est pour le moment incertain.

Nampala, faut-il le rappeler, est située à 514 km de Bamako.

Des témoins affirment qu’il y avait plusieurs peuls parmi les assaillants. Ce qui authentifie la revendication du mouvement politico-armé dénommé Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice (ANSIPRJ) pour poursuivre la défense des Peuls », dont le secrétaire général est un certain Oumar Aldjana.

Ce mouvement vient de revendiquer cette attaque lâche. « Notre premier ennemi sur le terrain est l’armée malienne qui arme des milices contre les pauvres civils peuls », avait prévenu M. Aldjana. Il vient donc de frapper fort avec cette attaque très très meurtrière. Un véritable baptême « de feu ».

 

La rédaction 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.