Examens de fin d’année : «aucune date n’est encore fixée»

DEF 2018

La reprise des cours est effective depuis le 02 juin dernier, uniquement pour les classes d’examen. Pour le moment, aucune date n’est fixée pour les examens de fin d’année, assurent les responsables du ministère de l’éducation nationale. Selon eux, la note annonçant des dates pour ces examens et qui circule sur les réseaux sociaux, depuis quelques jours, est un fake news. Cependant, selon le secrétaire général du département en charge de l’éducation, des concertations sont en cours pour fixer un chronogramme.

Cette reprise des cours se fait avec les classes d’examen du CapBTDEFBaccalauréat ainsi qu’avec les instituts de formations des maitres et les écoles de santé. Les cours pour les autres classes reprendront le 1er septembre prochain, pour l’année scolaire 2019-2020.
Si aucune date officielle concernant la tenue des examens de fin d’année n’est avancée pour le moment, un calendrier d’examen circule sur le net. Selon cette information, les examens se tiendront entre le 15 et 31 aout. Du coté du ministère de l’éducation, on refute cette information. Selon le sécretaire général du département, “des concertations sont en cours pour fixer des dates”. “ Et des propositions ont été faites à la primature et aux différents partenaires techniques et financiers, ainsi qu’aux établissements privés. Après validation, une communication sera faite autour du programme,” ajoute-t-il.
En attendant des parents s’interrogent déjà sur les conditions dans lesquelles vont se dérouler ces examens qui pourraient coïncider avec la saison des pluies. Ils estiment que cela n’est pas sans difficultés pour les élèves et les enseignants.
Pendant ce temps, dans certaines localités du nord du pays, La reprise des cours est timide. A Diré, dans la région de Tombouctou, des sources rapportent que les élèves et enseignants ne viennent pas comme il faut Les autorités scolaires confirment ces informations, mais en même temps assurent que la reprise est effective dans la ville de Diré. Toutefois, ils précisent que les écoles de certaines localités notamment de Kirchamaba ont été fermées à cause de l’insécurité.

 

Source: studiotamani

Laisser un commentaire