Elections législatives: mouvements de contestation après les résultats définitifs

Les résultats définitifs du second tour de l’élection législative ont été proclamés ce jeudi 30 avril 2020 dans l’après midi par la cour constitutionnelle. 2 358 909 électeurs ont voté à ce scrutin soit un taux de participation de 35, 25%, selon les chiffres de la Cour constitutionnelle. Aussitôt après la proclamation des résultats, des manifestations de protestation ont eu lieu dans certaines localités du pays.

Les 147 députés devant siéger à l’assemblée nationale sont connus. Les partis traditionnels comme le Rpm, parti au pouvoir, l’Adema, l’Urd viennent en tête. Derrière eux, émergent d’autres partis comme le Mpm l’Adp-Maliba, l’Asma CFP, Yelema. la Codem, entre autres. Plusieurs partis qui avaient été donnés gagnants par les résultats du ministère de l’administration territoriale se sont vus retirer leur victoire après la proclamation des résultats définitifs.Sur 6 691 305 électeurs inscrits, au moins 2 358 909 ont pu voter au second tour des élections législatives pour un taux de participation de 35, 25%.

Selon la Cour constitutionnelle, la région de Gao a enregistré la plus forte participation aux élections avec 63, 65%. Bamako avec 13, 17%, enregistre la plus faible participation. Dans la circonscription électorale de Kolondiéba, c’est la liste du groupement de partis Urd-Rpm qui remporte ce second tour avec 54, 20 devant la liste Sadi. Au niveau de Bougouni, l’alliance Cds-Mogotiguiya-Adema-Codem récolte 50,42% des voix devant la liste Urd-Rpm-Mpm. En commune 5 du district de Bamako, la liste Rpm-Apr en ballottage avec la liste l’Alliance Urd-Adema-Adp Maliba, a finalement validé son ticket pour l’hémicycle. C’est la liste Yéléma, qui représentera désormais la commune IV à l’Assemblée nationale. Le parti Yéléma a obtenu 50,32 % devant la liste Udd-Psda.

Aussitôt après l’annonce des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle, des mouvements de contestation ont éclaté dans certains endroits du pays. C’est le cas dans la ville de Sikasso, chef-lieu de la 3e région du pays. Dans cette ville la liste Rpm-Urd-Codem est sort victorieuse de ce second tour alors qu’elle était arrivée en 2e position selon les résultats provisoires proclamés par le ministère de l’administration territoriale. Une autre manifestation est d’ailleurs prévue ce vendredi &er mai 2020 à 08h dans la ville. A Yanfolila, également toujours dans la région de Sikasso, des manifestatns ont pris d’assaut les rues pour contester les résultats de la Cour. Dans la capitale des manifestations ont eu lieu en commune I pour contester le verdict de la Cour. Pas de mouvements signalés dans les autres localités du pays à part les scènes de liesse des partis victorieux. En commune IV du district de bamako par exemple, les soutiens du candidat de Yelema et ancien Premier ministre Moussa Mara ont célébré leur victoire à la proclammation des résultats définitifs. Il faut rappeler que 43 circonscriptions électorales étaient concernées par ce second tour des élections législatives. Et 125 sièges à pourvoir. 12 localités avaient déjà élu leurs députés dès le premier tour.

Studio Tamani

Laisser un commentaire