Élection présidentielle : L’UE déploie un premier groupe de 20 observateurs

observateurs de l'UE au Mali

A l’occasion du déploiement du premier groupe de 20 observateurs de longue durée de la Mission d’observation de l’Union européenne au Mali (MOE UE Mali), la cheffe adjointe de la Mission d’observation de l’Union européenne au Mali, Marie-Violette César, a animé, hier à l’hôtel Sheraton, une conférence de presse en présence d’un parterre de journalistes.

Dans son discours préliminaire, la cheffe adjointe de la MOE UE Mali a, tout d’abord, rappelé que sa mission était arrivée dans notre pays le 29 juin dernier avec un premier groupe de neuf analystes.

Elle a souligné que les 20 observateurs du nouveau groupe seront déployés dans les différentes régions de notre pays. A ce nombre, vont s’ajouter 30 observateurs de courte durée. Au total, «nous devrions avoir à peu près 80 observateurs pour le jour du scrutin, le 29 juillet, et en cas de deuxième tour, ça sera le même dispositif», a assuré Marie Violette César. Par rapport au plan de répartition, elle a indiqué que son organisation a déployé, principalement, les observateurs dans les régions Ouest et Sud de notre pays ainsi que dans le District. «Nous couvrirons également une partie du Nord», a déclaré la conférencière qui a ajouté qu’au total, les zones d’observation qui seront couvertes, représenteront environ 80% de l’électorat malien. Parlant des liens avec les autres observateurs électoraux, elle a souligné que son organisation entend entretenir des rapports étroits avec tous les observateurs, particulièrement les nationaux qui pourront se déployer davantage dans les régions. «Nous ferons en sorte d’avoir une bonne collaboration entre missions d’observation aussi bien internationales que nationales», a promis la cheffe adjointe de la MOE UE Mali.

Par ailleurs, Mme César a félicité et remercié le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation ainsi que la CENI pour leur disponibilité. «Ces institutions se sont montrées ouvertes à l’échange d’information” et au jeu de la transparence. “Aussi espérons nous continuer avec cette bonne collaborations avec les autres observateurs» qui seront déployés sur le terrain, a-t-elle dit.

Quant à la question du rapport de la MOE UE Mali sur l’élection présidentielle, la conférencière a annoncé que le premier rapport de la mission est prévu le 31 juillet prochain.

Pour l’occasion, «nous tiendrons une conférence de presse au cours de laquelle nous ferons part, publiquement, de nos premières remarques, et en cas de deuxième tour, nous renouvelerons l’exercice», a assuré Marie-Violette César avant d’ajouter qu’un rapport final sera produit près de deux mois après la proclamation des résultats définitifs.

Bembablin
DOUMBIA

 

Source: L’Essor

Laisser un commentaire