Drame: La femme du DG de l’Ageroute tuée dans un accident de la circulation sur le 3e pont

Accident: Hier, jeudi matin un véhicule a percuté les gardes fous du troisième pont et s’est retrouvé dans le fleuve Niger. Une personne à bord du véhicule a retrouvé la mort.

La scène s’est déroulée très tôt, hier matin aux environs de 7H sur le pont de l‘amitié sino-malienne communément appelé 3e pont, lorsqu’une voiture de marque Toyota, N AS 1311MD a dévié  de sa trajectoire et s’est retrouvée au fond du fleuve Niger.

Alertée par les usagers, la protection civile de Sotuba a envoyé une équipe sur les lieux.  C’est aux environs de 13H que le corps a été extrait de l’eau. Interrogé sur les circonstances d’un tel accident, le commandant Bakary Daou,  directeur régional de la Protection civile du district de Bamako, a évoqué l’hypothèse d’un excès de vitesse ou encore du sommeil au volant.

Selon le commandant Dao, une enquête a été ouverte pour déterminer la cause de ce terrible accident, le énième depuis quelques mois. Encore une fois de plus, la protection civile a été  confrontée à un manque d’équipement.

« J’ai envoyé mes sauveteurs, les plongeurs aussi sont venus pour renforcer mais malheureusement, le véhicule était dans un courant très fort, la personne avait aussi sa ceinture de sécurité bloquée par les portières. Il y’avait un problème de matériel, il faut des moyens pour ce genre d’opérations», a déploré le commandant Dao qui a remercié les bozos pour leur aide.

Le Maire délégué de Missabougou, Boubacar Bréhima Coulibaly, a aussi lancé un appel aux conducteurs de respecter les règles de la circulation routière.

Notons, le mari de la victime a été nommé, mercredi dernier, Directeur Général de l’Agence d’exécution des travaux d’entretien routier (Ageroute) au conseil des ministres. Ainsi va la vie. Paix à son ame.

Zié Mamadou Koné

Source: L’Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.