Difficile situation à Mopti : L’association Sangha-CIRE, tire la sonnette d’alarme

La région de Mopti paye le lourd tribut de la crise socio sécuritaire qui prévaut dans notre pays depuis 2012. L’association Sangha-Cire, jeunesse de Mopti tire la sonnette d’alarme sur les difficultés  que vivent les populations de la région face à l’insécurité. L’information a été donnée au cours une conférence de presse  le vendredi 5janvier 2018 à la Pyramide des jeunes.

La région de Mopti est très affectée par l’insécurité et ses corollaires, chômage des jeunes, banditisme grandissant  etc. Face à cette difficile situation, l’association  Sangha-CIRE jeunesse de Mopti, attire  l’attention  de l’opinion nationale et internationale pour un plan d’urgence en faveur de la région.

Selon le président de l’  association Sangha-Cire jeunesse de Mopti, Mama Samassekou : « Mopti une prison à ciel ouvert  et ceux sont 2 600 000  personnes qui  sont en train de mourir quelque part ».

Rappelant la difficile situation qui prévaut actuellement à Mopti, une région secouée par les différentes crises du nord, l’insécurité grandissante avec la présence de bandits armés en plus des impacts de différents  soubresauts du sud, Mama Samassekou estime que la région est abandonnée à son triste sort face à un mutisme coupable des décideurs singulièrement celui des 20 députés de Mopti.

Pour le président de l’association Sangha-CIRE, les élus de Mopti semblent avoir oublié leur mission en n’alertant pas le gouvernement sur la difficile situation qui prévaut à Mopti.  Car pour Mama Samassekou, il urge que l’État mette en place un plan d’urgence pour venir en appui aux populations de la région. Qui a perdu ses activités économiques à cause de l’insécurité.

Le chômage s’est accentué à Mopti avec l’insécurité empêchant désormais les jeunes pêcheurs, agriculteurs, antiquaires, éleveurs et guide touristiques à exercer pleinement leur fonction dans la localité nous explique Monsieur Samassekou.

Aussi pour faire face à cette situation alarmante de crise, l’association recommande à l’État de mettre en place un plan d’urgence pour soutenir les populations de Mopti.

Et loin de s’en remettre totalement à l’effort gouvernemental, l’association compte jouer sa partition et ceci à travers  certaines initiatives à savoir : organiser  des  programmes de formations   et  conduire des médecins à Mopti pour une  campagne de soins gratuits à partir  du 22 janvier. Outre actif de l’association, elle porte un projet  de riziculture et pisciculture   auprès du gouvernement pour financement, ledit projet propose 80 emplois s’il se réalise.

Créée en 2013, l’association Sangha CIRE jeunesse de Mopti ambitionne de créer des conditions favorables au resserrement des rapports sociaux ; de promouvoir l’emploi jeunes de la région ; de contribuer à la protection de l’environnement, au développement, à l’assainissement et surtout à la prévention de l’extrémisme, l’insécurité, la famine, les MST et les accidents, tels sont entre autres les objectifs de l’association Sangha CIRE jeunesse de Mopti.

Khadydiatou SANOGO

Laisser un commentaire