Devant l’Assemblée nationale, le sit-in contre les violences conjugales réprimé par la Police

Le Sit-In du Collectif des Amazones contre la Violence Conjugale ce vendredi 12 janvier 2018, devant l’Assemblée Nationale, pour réclamer le vote par l’Assemblée et l’application par l’État du Projet de Loi contre la Violence Conjugale férocement réprimé par la Police Nationale.

Selon Madame DIAKITE Kadiatou FOFANA, Présidente du Collectif des Amazones il est vrai que le pays est en deuil national pendant trois jours (hommage aux 48 migrants maliens), mais le Collectif a aussi organisé ce Sit-In pour, d’une manière, rendre hommage à toutes les femmes victimes (mortes) de la violence conjugale au Mali parmi lesquelles Fanta Sekou FOFANA.

D’autre part de demander à l’Assemblée Nationale du Mali le Vote du Projet de Loi en cour contre cette pratique faite contre le genre dans les foyers afin que l’État applique cette loi dans toute sa vigueur dira l’artiste Naini DIABATÉ tout en apportant et affirmant son soutien au Collectif.

Quant au Ministère de la Promotion de ma Femme, de l’Enfant et de la Famille le Projet de Loi contre la violence conjugale manque d’argumentaires. Qu’à cela ne tienne le Collectif demande également la condamnation dans délai des maries qui ont sauvagement assassiné leurs épouses par la justice malienne sans qu’aucune influence sociale ne soit prise en compte.

Rappelons qu’en plus de Fanta Sekou FOFANA, deux autres femmes furent battues à mort par leurs épouses. Il s’agit de Mariam Diallo et Kamissa Sissoko. Les amazones disent Stop aux violences conjugales.

Source: AUTRE PRESSE

Laisser un commentaire