Démarrage des Cours en Période de Pandémie à Gao : Une reprise dans un contexte très particulier

écoles au nord du mali

L’École Privée Catholique Sœur Géneviève a abrité la visite des autorités régionales de la ville de Gao, pour constater la reprise effective des classes dans la région de Gao. . C’était mardi 2 juin 2020.

Les élèves de l’Ecole Priée Catholique de Gao ont repris le chemin de l’école dans un contexte particulier de CORONAVURUS. Les cours ont démarré par une leçon modèle sur « le COVID-19 » exécutée par le professeur David Douyon. Ils étaient 96 élèves répartis en 4 salles, CORONAVIRUS oblige, à se présenter ce matin à l’école. Durant une bonne quinzaine de minutes, le professeur Douyon et ses élèves ont échangé sur l’origine de la maladie, ses symptômes et manifestation et aussi sur les mesures de préventions, en présence des invités du jour.

Le Directeur de cabinet, représentant Monsieur le Gouverneur en déplacement, Cheick Fantamadi Bouaré à la tête d’une forte délégation composée des autorités scolaires (Académie et CAP), s’est réjoui des belles réponses données par les élèves pendant le cours. Le Directeur de cabinet a saisi donc cette opportunité pour inviter les élèves à être très assidus afin de mieux se préparer pour les examens à venir qu’il souhaite très satisfaisants pour les élèves et leurs encadreurs. Le Directeur de cabinet exhorte les élèves au travail et au travail bien fait, « car le Mali a besoin de vous, Gao a besoin de vous », ajouta-t-il. Cheick Fantamadi Bouaré a aussi rappelé les mesures barrières recommandées par les autorités sanitaires pour mieux lutter contre la maladie à CORONAVURUS ou COVID-19. Pour le représentant du Gouverneur, chaque élève a le devoir de se constituer comme un relai pour sensibiliser les membres de sa famille et ses amis sur cette maladie contagieuse et mortelle qui n’a ni médicaments appropriés ni vaccin.

À Cheick Fantamadi Bouaré termine son intervention par en souhaitant bonne chance à tous les candidats de la région et de rappeler le numéro vert de l’hôpital 36061 au besoin. Le Directeur de l’Académie, Sadou Abdou se dit très heureux de ce début de reprise des classes. Le DAE remercie très sincèrement les autorités maliennes à travers le ministère de l’Éducation Nationale pour avoir permis la reprise des classes, les DCAP, les Chefs d’établissements publics et privés pour les dispositions prises conformément à l’esprit de la lettre du département de l’éducation et les partenaires de l’école pour leur accompagnement. Le DAE a, cependant reconnu quelques difficultés à savoir ; l’insuffisance des kits de lavage des mains et des masques de protection et l’absence remarquée des enseignants du public pour cette reprise. Sadou Abdou a souhaité que les syndicats et le gouvernement arrivent rapidement à un accord pour permettre aux élèves de mieux préparer les examens de fin d’année. Il faut signaler que l’UNICEF, la SANTÉ, LUXDEV et le Conseil Communal des jeunes présidé par Moussa Boubacar ont apporté leur soutien et leur expertise pour cette reprise des classes.

Aïcha Cissé : AE Gao

Source: Le Combat

Laisser un commentaire