Déconfinement en France: comment fonctionnera le code couleur par département?

Le déconfinement ne sera pas uniforme partout sur le territoire français. Edouard Philippe a annoncé mardi qu’un code couleur – vert ou rouge – sera attribué à chaque département. Il définira le niveau de liberté post-confinement autorisé.

Des départements verts ou rouges selon le niveau de circulation du virus, c’est la solution retenue par l’exécutif pour déconfiner « progressivement et prudemment », comme l’a martelé le Premier ministre mardi face aux députés. Seront classés verts les départements où le déconfinement pourra être largement appliqué et rouges ceux où il sera plus contraignant.

Trois critères pris en compte

Trois critères permettront d’identifier les départements rouges, dans lesquels le déconfinement prendra une forme plus stricte :

– Le taux de nouveaux cas hebdomadaire, lié au degré d’activité du virus.

– L’état des services de réanimation et la tension qui pèsent sur le nombre de lits disponible.

– Les capacités de tests et de dépistage des cas contacts disponibles dans chaque département.

On ne sait pas, pour l’instant, si un département devra cocher plusieurs de ces critères ou un seul pour être classé rouge.

Quand ce code sera t-il instauré ?

La première carte du déconfinement devrait être présentée aux Français à partir du jeudi 30 avril, lors du point presse quotidien de la Direction générale de la Santé.

Cette carte sera ensuite actualisée chaque soir. Un département devrait donc pourvoir changer de couleur au fil du temps. Enfin, c’est le 7 mai que la situation sera figée et que l’on connaîtra quels départements seront classés rouge au moment du déconfinement.

Quels départements pourraient être rouges ?

Difficile de le prédire, mais on estime pour l’instant qu’une trentaine de départements présentent un excès de mortalité. Dans l’état actuel des choses et sans évolution, ils pourraient donc être classés rouge le 7 mai prochain. L’Ile-de-France et la région Grand Est devraient être les plus touchées, à contrario la façade Atlantique devrait être plutôt « verte ».

Selon les chiffres officiels de la DGS, le 26 avril, 32 départements présentaient encore un excès de mortalité dont la Seine-Saint-Denis et le Val d’Oise, près de Paris, qui affichent eux un « niveau exceptionnel ».

Quelles seront les conséquences dans les départements rouges ?

Les contours de ce que permettra la couleur verte par rapport à la couleur rouge sont encore mal définis par l’exécutif. On sait seulement que la réouverture des collèges, prévue le 18 mai, et celle des parcs et des jardins publics, à partir du 11 mai, devraient dépendre de ce code couleur.

Dans les zones rouges, à l’échelle locale, d’autres mesures plus restrictives, notamment concernant les commerces, pourraient aussi être prises. La libre circulation sans attestation à moins de 100 km du domicile, elle, ne devrait pas dépendre de ce code couleur. Cette limite aurait d’ailleurs été fixée pour éviter des mouvements de population d’un bassin classé rouge à un autre classé vert.

Source: Rfi.fr

Laisser un commentaire