Dan Na Amassagou ciblé une deuxième fois par l’armée malienne

Ce jeudi 5 Septembre un de Dan Na Amassagou situé Bandiougou(Bandigara) a été bombardé par l’armée malienne. Consterné par cet événement, le collectif des associations de jeunes du pays Dogon dénonce cette situation.

COMMUNIQUE 0012 / CAJPD.

Le Collectif des Associations de Jeunes du Pays Dogon (CAJPD) a appris avec consternation que l’armée malienne ait attaquée, ce jour 5 Septembre 2019, le camp du mouvement d’autodéfense Dan Na Amassagou à Bandiougou dans la commune de Pignari faisant de lourds dégâts matériels dont plusieurs dizaines de motos et des tonnes de vivres.

L’attaque menée par trois hélicoptères, selon le porte-parole du Mouvement DNA, a créé une panique générale dans la zone et les populations civiles riveraines en sont sorties complètement terrifiées.

Connaissant l’armée comme une entité parfaitement structurée, le CAJPD ne saurait comprendre de tel dérapage qui pourrait gravement nuire aux derniers efforts d’apaisement initiés par le gouvernement en place.

Le CAJPD rappelle que cette opération est la deuxième du genre à l’intervalle de deux mois et estime qu’elle est de nature à favoriser l’affaiblissement de l’autodéfense en milieu dogon au profit des malfaiteurs qui attaquent, pillent, incendient et volent le peuple dogon.

Par conséquent, le collectif CAJPD tout en exprimant son indignation, demande à l’Etat du Mali de clarifier sa position quant à la défense, la protection et la sécurisation de la communauté dogon au sein de la nation malienne.

Vive le Pays DOGON
Vive la République

Le porte-parole
Adaman DIONGO

Laisser un commentaire