La Côte d’Ivoire va envoyer 450 Casques bleus supplémentaires au Mali

soldats militaires minusma onu casques bleus tchadiens ivoiriens

La Côte d’Ivoire ambitionne de porter son contingent militaire dans la force de l’ONU au Mali à 600 soldats, a déclaré jeudi à l’AFP le ministre ivoirien des Affaires étrangères Marcel Amon Tanoh.

Quelque 150 soldats ivoiriens sont déployés en tant que Casques bleus à Tombouctou depuis un an dans le cadre de la Minusma.

“Nous avons saisi les Nations unies pour que la Côte d’Ivoire puisse accroître sa contribution à la Minusma”, a déclaré le président ivoirien Alassane Ouattara au cours d’un point presse avec son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta, qu’il reçoit en visite officielle pour deux jours à Abidjan.

M. Amon Tanoh a ensuite précisé l’objectif chiffré auprès de l’AFP.

Il y a deux semaines, M. Amon Tanoh avait annoncé à l’ONU l’envoi prochain de 450 Casques ivoiriens bleus en Centrafrique.

Par ailleurs, le président malien a laissé entendre, pendant ce point presse, qu’il comptait bien se représenter à la présidentielle du 29 juillet dans son pays.

Interrogé par un journaliste sur ce sujet, Ibrahim Boubacar Keïta a répondu : “il y a eu un début de réponse à cette question samedi dernier. Je crois que cette affaire est entendue”.

Le chef de l’Etat malien, 73 ans, élu en 2013 pour cinq ans, a été investi dimanche dernier candidat à la présidentielle par une coalition de près de 70 partis au cours d’une réunion à Bamako. Il n’a pas cependant pas encore officiellement annoncé sa candidature.

Laisser un commentaire