Conférence de presse du M5-RFP : Le mot d’ordre reste inchangé

Le siège de la CMAS a servi de cadre pour la tenue d’une conférence de presse par le comité stratégique du mouvement de 5 juin RFP, le lundi 22 juin. Il a surtout été question du bilan et des perspectives de la manifestation du vendredi 19 juin dernier visant à demander la démission du Président de la République.

A noter que le comité était représenté par l’ancien ministre Cheick Oumar Sissoko de EMK, le professeur Clément Dembélé de PPC, l’ancien Ministre M. Chouguel Maiga et le coordinateur de la CMAS, Issa Kaou Djim.

Au cours de la rencontre, deux points étaient à l’ordre du jour. Le premier était relatif à la réaffirmation de la revendication du mouvement réclamant la démission du président IBK. Le second était surtout une demande de la libération immédiate du chef de file de l’opposition enlevé depuis trois mois au nord du Mali alors qu’il était en campagne pour le premier tour des législatives.

Il faut rappeler que l’Imam Dicko absent de cette conférence de presse, était sur les ondes d’une radio privée de la place où il a décrit la situation regrettable du pays. Avant d’appeler les manifestants à être pacifiques.

Par ailleurs, le conseil national de l’organisation de la société civile a proposé des solutions pour une sortie de crise en cinq points. Lesquels sont la démission de la cour constitutionnelle, la dissolution de l’assemblée nationale, la satisfaction des revendications sociale, la mise en place d’un gouvernement d’ouverture et la mise en place de disposition de suivi des recommandations du DNI.

Cependant, la majorité présidentielle a invité les acteurs de M5 RFP à une rencontre pour apaiser le climat politique.

Le mouvement du 5juin RFP n’a toujours pas renoncé à sa principale revendication visant à demander la démission du président IBK et appelle ses partisans à ne pas céder à la panique et de rester mobiliser en attendant des nouveaux mots d’ordre.

Kibaru

Laisser un commentaire