En un mot: Cap sur le remaniement ministériel

Barkhane traque les groupes

Le sommet Afrique-France est derrière nous. L’agenda politique du pays reprend ses droits avec comme point d’orgue le remaniement ministériel ou plutôt le coup de balai que le président de la République s’apprêterait à passer sur l’équipe gouvernementale qui pourrait être conduite par un nouveau Premier ministre issu des rangs du parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM).

Si les ministres Abdoulaye Idrissa Maïga et Ag Erlaf sont régulièrement cités pour prendre la succession de Modibo Kéita, le premier aurait pris une petite avance.  Reste que d’ici l’annonce du changement, beaucoup de choses peuvent se passer. Les pressions des uns et l’influence des autres aidant, rien n’est définitivement acquis pour les deux « nominés » d’autant qu’une partie du parti présidentiel voit en Soumeylou Boubèye Maïga l’homme de la situation.

Les grandes manœuvres vont ainsi commencer si ce n’est pas encore le cas. Et la concrétisation de l’annonce d’un gouvernement de rupture avec le limogeage de 80 % des membres de l’équipe du Premier ministre Modibo Kéita devrait nous situer davantage sur les intentions réelles du président de la République pour 2018.

DAK

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.