Burkina Faso : des dizaines de personnes abattues dans le Sahel

Burkina Faso le groupe jihadiste EIGS revendique le rapt d’un enseignant

Ouagadougou, 27 janvier (Xinhua), des dizaines de personnes ont été tuées samedi dans le village de Silgadji, dans la commune de Tongomayel située dans la province du Soum, au Sahel burkinabè, a indiqué lundi soir la Radio télévision du Burkina Faso (RTB, publique) au journal de 20 heures.

« Des individus armés ont perpétré une attaque terroriste le 25 janvier 2020 dans la commune de Tongomayel, dans le Soum. L’attaque a visé des populations civiles sur la place du marché du village de Silgadji », a annoncé la RTB.

« Il n’y a pas de bilan officiel pour le moment mais selon plusieurs sources, des dizaines de personnes ont été abattues par les terroristes », a ajouté la même source, précisant que « des opérations de ratissage seraient en cours dans la zone ».

L’attaque, qui a été signalée plus tôt à Xinhua par des sources locales, intervient une semaine après un autre attentat qui avait fait 36 morts parmi les civils dans le centre-nord du pays. Par la suite, le gouvernement avait décrété un deuil national de 72 heures.

Depuis avril 2015, le Burkina Faso est la cible d’attaques terroristes qui ont fait plus de 700 morts et des milliers de déplacés internes.

Face à la situation, le Parlement a autorisé l’armée à recruter des volontaires pour la seconder dans la lutte contre ce phénomène.

french.xinhuanet

Laisser un commentaire