Bilan de l’attaque contre un convoi de l’Armée près Boni : 7 portés disparus, 2 blessés et 1 camion incendié

De sources tues, vingt (20) militaires maliens attaqués mercredi dans la matinée à une dizaine de kilomètres de la ville de Boni, à 90 kilomètres de Douentza. 

Ils quittaient Mondoro à 50 kilomètres vers l’est quand ils ont été pris à partie par des hommes armés jusqu’ici non identifiés. Leur destination finale était Sevaré à 260 kilomètres de Bébi où tout est allé très vite.

Toutefois, il nous est revenu que parmi les vingt militaires à bord de trois camions (dont deux embourbés dans la boue), deux ont eu les jambes cassées. Ils ont été retrouvés cachés dans les champs par onze de leurs frères d’armes qui, eux, ont regagné Boni à une dizaine de kilomètres de Bébi.

En plus donc des sept qui demeurent portés disparus, un des camions militaires a été incendié par les assaillants en fuite.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.