BÊTISIER du jour 09 Juillet

Un M5-RFP secoué par une campagne outrancière d’intoxication, du « pro-faussaire » qui s’emploie à tailler en pièces ses compagnons de lutte, un Barbu national qui lance un appel d’offres public à cocuage, un gouvernement qui n’existe que dans l’imagination fertile d’enragés de pouvoir, reflètent des défis bravaches à l’ordre socio-politique de notre pays. Voici votre BÊTISIER du jour !

Clément, une taupe et un sacré délateur qui moucharde et vilipende le M5-RFP

Dans sa campagne outrancière d’intoxication, le « pro-faussaire » nous vous avions expliqué dans notre parution d’hier mercredi que Clément DEMBELE, le toujours porte-parole qui depuis un moment a vendu ses services et talents EMK, avait laissé entendre dimanche dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux que beaucoup de cadres et responsables de la Majorité ont déjà rejoint le M5-RFP en trahissant IBK. La main sur le cœur, il affirmait qu’il voulait mettre le Président IBK en garde contre ces cadres corrompus et ces responsables véreux de la Majorité qui ont tourné casaque pour rallier le M5-RFP.

Pour le « pro-faussaire », ces défections dans les rangs de la Majorité au profit de leur camp sont un signe annonciateur de la fin du régime du Président IBK. Aussi, se moque-t-il : si IBK est au courant de quelque chose comment peut-il compter sur des gens qui sont avec nous ? Comment peut-il nous faire l’injure de nous demander de discuter avec des gens qui nous ont déjà ralliés ?
Si Clément mouchard avéré ou taupe désormais débusquée à l’intérieur du M5-RFP dit dans sa diatribe mensongère que la décence lui impose la non-divulgation des noms des responsables qui ont trahi IBK, c’est sans vergogne qu’il bave sur les principaux leaders du Mouvement. L’Imam DICKO est dépeint comme un maniaque insatiable que le régime maintient sous hypnose avec des sacs d’argent ! Choguel Kokala MAIGA est présenté comme un situationniste sans aucune moralité qui ne rêve que de place…
Voici ce qu’il dit des autres leaders : « tous ces vieux dinosaures, pour eux ils étaient politiquement morts, c’est le grand retour de tous ces gens-là : Modibo SIDIBE, Mountaga TALL, Choguel MAIGA, M. BATHILY. Ils étaient tous complètement morts politiquement. Là, hélas, c’est le grand saut sur la scène. Leur animosité vers IBK, ce n’est pas pour le Mali ; c’est pour eux-mêmes. Du coup, il faut, je suis sûr à 100%, je connais ces gens-là, ils ont tous servi IBK, à 99%, IBK les a renvoyés, ils n’ont même pas démissionné ; ils ont été renvoyés et remerciés. Ils n’ont pas digéré et il y en a qui ont du mal, même à manger trois fois par jour. Donc, ils remettent maintenant leurs anciens costumes qu’ils ont repassés dans le pressing et là ils reviennent sur la scène, ils aboient parce qu’ils cherchent à rogner encore de l’os ». (Sic). Nous laissons à l’auteur des propos, la responsabilité des fautes.
Cette attitude à un nom connu de tous : la traîtrise ; et elle requiert une sanction imprescriptible : le bannissement, à défaut de l’empalement.
En attendant la sanction à infliger au mouchard et à la taupe qui passe son temps à vilipender le régime au téléphone, fidèles lectures du Quotidien des sans voix voilà la sincérité et la loyauté au sein du M5-RFP !

L’Imam et les sacs de billets de banque
Dans son clabaudage, même le ‘’très éclairé guide’’, l’Imam Cheick Mahmoud DICKO, passe à la casserole du pro-faussaire : ‘’tu sais, entre toi et moi, si l’Imam voit des sacs de billets de banque, c’est bon hein ! Ça aussi lui il a un penchant ; on lui propose quelques postes de ministre, voilà ! Il va essayer de sauter tout le monde dans le pont’’. L’Imam est caricaturé comme un vulgaire mercantiliste, opportuniste boulimique des avantages matériels et certainement peu soucieux du spirituel qui enseigne de se détacher des biens de ce monde. Ainsi, le combat de l’Imam qui reste le métronome du M5-RFP, l’âme véritable, porterait sur des strapontins. Pourtant, celui-ci a publiquement assuré que le Président de la République lui a proposé portefeuilles ministériels et fric et qu’il a poliment décliné l’offre. Alors, le vénéré Imam ne serait-il pas victime de calomnie, de diffamation éhontée d’un pro-faussaire qui a papillonné entre plusieurs cuisines, guidé par son flair très aiguisé ?

« Choguel est juste là parce qu’il cherche un poste »,
Les cancanneries lui réussissent à merveille. Ainsi, il s’emploie à tailler en pièces le Président du Comité stratégique du M5-RFP, le Dr Choguel KOKALLA MAIGA : ‘’et puis Choguel MAIGA qui cherche un poste qui cherche à revenir dans les affaires, parce que lui il confond la politique aux affaires personnelles’’. Le numéro un du mouvement de contestation est réduit à sa plus simple expression d’affairiste, sans foi ni loi dont le seul objectif est de se faire une place au soleil. Ainsi, Choguel Kokalla MAIGA spécule sur le ‘’peuple’’ qui ne serait alors qu’un échalier. Il crache sur lui, comme sur d’autres leaders du mouvement de contestation, lui l’irréprochable à la sincérité jamais prise à défaut.

Source : INFO-MATIN

Laisser un commentaire