Un bébé dévoré par deux dogues argentins alors qu’il jouait dans la piscine

Le drame s’est produit mardi matin à Mascalucia, en Sicile (Italie).

Un bébé jouait seul dans une petite piscine gonflable dans le jardin familial, lorsque les deux chiens de la famille l’ont attaqué à la gorge et à l’abdomen.

La voisine, témoin de la scène, a hurlé, alertant la maman du garçonnet qui s’est précipité dans la piscine pour tenter de protéger son fils, âgé de 18 mois.

En faisant bouclier avec son corps, elle a été blessée à un bras. La jeune femme, âgée d’une trentaine d’années, est parvenue ensuite à enfermer ses deux dogues argentins dans la maison.

Mais il était trop tard. Le corps sans vie de l’enfant gisait dans une mare de sang. Le bébé a été transporté par hélicoptère à l’hôpital où les médecins n’ont pu que constater son décès.

La mère de l’enfant a été inculpée d’homicide par négligence. Cette dernière a donné une autre version aux policiers : « Je portais l’enfant quand un des chiens a agressé le petit en essayant de me l’enlever. Je l’ai défendu, je me suis battue, mais il m’a tirée à travers le jardin ».

Quant aux deux dogues argentins, âgés de 3 et 8 ans, ils étaient inscrits au registre canin et dotés d’une puce. Ils risquent l’euthanasie.

 

Source: faitsdivers

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.