Elle avoue à son mari avoir tué l’enfant qui n’était pas de lui, mais de son amant

Le corps sans vie d’un nourrisson avait été découvert en juin dernier à Grigny, en Essonne. La maman avait alors expliqué avoir accouché à son domicile mais que le bébé était mort-né.

Mais des analyses biologiques ont été pratiquées récemment et ont révélé que « l’enfant était né vivant, et qu’il était ensuite décédé d’une cause inconnue ».

Les policiers ont alors convoqué la maman afin qu’elle soit prochainement entendue, suite à ces éléments nouveaux.

Lorsqu’elle a reçu cette convocation, la jeune femme, âgée de 28 ans, a alors avoué à son mari que l’enfant n’était pas de lui mais de son amant, et qu’elle l’avait tué parce qu’elle ne savait pas comment il réagirait.

Des révélations qui ont provoqué une crise familiale et l’intervention de la police chez le couple, dans la nuit de vendredi à samedi.

La jeune femme a été interpellée et a été placée en garde à vue. Elle a été mise en examen pour meurtre sur mineur et placée en détention provisoire.

 

Source: faitsdivers

Laisser un commentaire