AVEC COMME MISSION D’ACCOMPAGNER AU COMBAT DES UNITÉS CONVENTIONNELLES DE L’ARMÉE MALIENNE : BARKHANE INAUGURE LES LOCAUX DE LA TASK FORCE TAKUBA

Le Général de Division Pascal Facon, commandant de la force (COMANFOR) Barkhane, s’est rendu en fin de semaine sur la base de Gao afin d’inaugurer officiellement les nouveaux locaux de la Task Force (TF) Takuba. Nouvel exemple de coopération forte entre les pays européens, cette Task Force sera, à terme, un groupement tactique de Barkhane presque comme les quatre autres, c’est-à-dire intégré dans la structure de commandement de Barkhane mais doté de capacités et savoir-faire particuliers.

Ayant franchi son premier jalon opérationnel, l’IOC (initial operational capability), le 15 juillet dernier, la TF Takuba a reçu pour mission de conseiller, d’assister et d’accompagner au combat des unités conventionnelles de l’armée malienne dans la lutte contre les groupes armés terroristes (GAT) dans la zone des trois frontières. Une compagnie malienne a d’ailleurs été désignée récemment et achève sa montée en puissance avant de rejoindre, d’ici quelques semaines, la TF Takuba.

Composée de forces spéciales européennes, elle complètera les actions menées par Barkhane au profit des Forces Armées Maliennes (FAMa), renforçant la logique du partenariat de combat. L’esprit de la Mission de Takuba s’intègre parfaitement à celui de Barkhane qui reste d’opérationnaliser les forces armées partenaires afin qu’elles reprennent, à plus long terme, la lutte contre les résidus des GAT à leur compte et de manière quasiment autonome.

Les premiers éléments des forces spéciales françaises et estoniennes sont arrivés dans la bande sahélo-saharienne début juillet afin de prendre pleinement possession des lieux. La soixantaine de militaires a ensuite réceptionné ses véhicules et ses matériels. La fin récente des travaux sur leur camp dans la base de Gao leur a permis de s’installer dans des locaux neufs, à partir desquels ils panifient déjà les futurs engagements opérationnels. La venue du COMANFOR est (…)

MAHAMANE TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire