Assemblée nationale du Mali : sur 147 députés élus, 41 sont des femmes

Les 147 nouveaux députés de l’Assemblée nationale sont connus depuis jeudi 30 avril 2020. Les résultats définitifs du second tour des législatives ont été proclamés par la Cour constitutionnelle. Le parti RPM se taille le plus grand nombre des députés, il est suivi par l’Adema et l’URD. Pour cette 6ème législature, plus de 40 femmes ont été également élues. Toutefois, les contestations des résultats se multiplient à travers le pays.

La nouvelle configuration de l’Assemblée nationale est désormais connue. 20 partis politiques et deux associations se partagent les 147 sièges de l’hémicycle. D’après les résultats définitifs de la Cour constitutionnelle, le parti RPM arrive en tête avec au moins 51 députés. Adéma-PASJ se positionne avec 22 députés. Le principal parti d’Opposition URD se targue la 3ème position avec 19 sièges. Le Mouvement Pour le Mali, MPM, un parti né en 2018, hérite de 10 députésADP Maliba obtient 6 députés à l’Assemblée nationale. Les partis ASMA-CFP et CODEM conservent respectivement 5 sièges à l’hémicycle.

Un autre fait marquant de ces législatives, c’est l’élection de 41 femmes dans au moins 28 circonscriptions électorales. Pour le précédent mandat des députés, elles étaient 14 élues.
Selon des observateurs, ce chiffre est l’impact direct de la loi 052 du 18 décembre 2015. Cette loi prône un quota de 30 % aux femmes dans les postes nominatifs et électifs au Mali.

Il faut noter que parmi les formations politiques au sein de l’hémicycle, seulement quatre (04) disposent du quota nécessaire pour la formation d’un groupe parlementaire. Il s’agit du RPM, l’Adema, l’URD et le MPM
Au même moment, les contestations des résultats se multiplient à travers le pays. Les populations de Sikasso pro-alliance ADEMA-ASMA-ADP MALIBA étaient dans les rues ce lundi. Ces manifestants disent marcher pour protester contre les résultats définitifs des élections législatives dans le cercle de Sikasso. Ces résultats sont en faveur de la liste RPM-URD-CODEM. Ces marcheurs disent continuer ces actions jusqu’à ce que leur victoire leur revienne.

 

Source: studiotamani

Laisser un commentaire