ARRÊT DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE Le PVRM invite la classe politique à rejeter les résultats proclamés.

A travers un communiqué, le Parti PRVM-FASOKO informe le peuple malien du caractère autoritaire de l’Arrêt du 30 avril 2020 de la Cour Constitutionnelle relatif aux élections législatives (2e tour) du 19 Avril 2020.

La Cour Constitutionnelle, au second tour, ne peut qu’infirmer ou confirmer les résultats provisoires fournis par le Ministère de l’Administration Territoriale. Mais cette compétence ne doit pas être le moyen d’ajuster les résultats provisoires mis à sa disposition par le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.
L’annulation de milliers de votes est apparue comme une tactique d’ajustement des résultats des votes en faveur du parti au pouvoir et de ses alliés. Cette stratégie constitutionnelle a anéanti les vrais résultats issus des urnes. Les aspirations et le choix du Peuple souverain de Kati et de la Commune I ont été dès lors méconnus par la Cour.
Cet arrêt de la Cour constitutionnelle, insusceptible de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 05 MAI 2020

Aïcha Cissé

NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire