Armée nationale : des motifs de fausses identités, des prises de drogue et de grossesses évoqués pour une radiation

Le chef d’état-major de la police vient de radier 25 recrues parmi les éléments du contingent 2019. La radiation a eu lieu dans les centres de formation commune de base. Selon les précisions, la prise de sanction s’explique par certains faits que demeurent : les fausses identités, la prise de drogue, celle des grossesses et autres pathologies.

À souligner que certaines recrues concernées s’étaient fait remplacer par d’autres personnes (connaissances) lors des tests physiques et biologiques. Des troubles de comportement dus à la prise de stupéfiant font partie des causes de cette sanction. À noter que le service des armes requiert physique, la moralité, et une bonne psychologie.

Source: Journal le Pays-Mali

Laisser un commentaire