Algérie : Abdelaziz Bouteflika ignore les manifestants et annonce sa candidature pour un 5e mandat

Abdelaziz Bouteflika reste déterminé et refuse de céder aux manifestations de rue.

Le président algérien a confirmé sa candidature à l’élection présidentielle du 18 avril malgré une protestation sans précédent contre sa décision de briguer un cinquième mandat.

Sa candidature a été présentée dimanche au Conseil constitutionnel par son nouveau directeur de campagne.

Dans une déclaration à la télévision nationale, Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, a promis que s’il est élu, il ne terminera pas son mandat et appellera à une élection présidentielle anticipée.

Le président algérien a souligné que la date de l’élection présidentielle anticipée sera décidée lors d’une conférence nationale.

« Je m’engage à ne pas me porter candidat à cette élection » a-t-il déclaré.

Au pouvoir depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika et a rarement été vu en public après son accident cardio-vasculaire en 2013.

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues du pays pour protester contre sa candidature pour un cinquième mandat. Mais leur protestations sont tombées dans de sourdes oreilles.

Source : morrocoworldnews

Laisser un commentaire