Adresse à la nation : les solutions proposées par IBK sont « une déception », déclare le M5

Face à la crise socio-politique à laquelle le Mali fait face, le Président de la République s’est adressé une nouvelle fois à la nation hier soir (09 juillet 2020) à Bamako. Dans son discours, Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé un prochain renouvellement des membres de la cour constitutionnelle. Le chef de l’Etat a espéré que ce remembrement de la Cour puisse aussi résoudre la question de l’Assemblée nationale dont la légitimité est également remise en cause par des Maliens. Toutefois les responsables du mouvement du 05 juin se disent « déçus » face à ce discours du Président IBK.

La Cour constitutionnelle sera remembrée et mise en fonction le plus rapidement possible, a déclaré le Président de la République. Ibrahim Boubacar Keïta a reconnu dans son discours que « l’arbitrage du dernier scrutin par la Cour a posé problème et continue à poser problème ». En plus du renouvellement des membres, les règles dont se sert la Cour comme outils devront probablement être révisées, annonce IBK. A cet effet, une mission d’appui, de conseil et d’orientation de Présidents de Cours Constitutionnelles de la CEDEAO est attendue dans le pays.

Concernant la demande de dissolution de l’Assemblée Nationale faite par le M5, le Président a répondu que « si cela devait se faire sans créer un vide constitutionnel », il n’hésiterait pas à le faire. Ainsi IBK compte sur les solutions trouvées par la nouvelle Cour reconstituée pour résoudre la question de l’Assemblée nationale.
Selon lui, « telle est la seule voie de salut ».

Face aux défis auxquels le pays fait face, le Président IBK a aussi évoqué la nécessité de concevoir et de proposer un Accord Politique de Rassemblement National qui sera mis en œuvre jusqu’en 2023. Selon le chef de l’Etat, cet Accord a pour but de pacifier et sécuriser le pays dans toute son étendue, d’entreprendre les réformes institutionnelles convenues et ce dans un délai de 12 mois, d’opérationnaliser les régions qui ne le sont pas encore et de veiller à une saine distribution de la justice.

Rappelons que ce discours du Président intervient quelques heures avant la troisième manifestation du M5 annoncée pour ce vendredi 10 juillet 2020. Ibrahim Boubacar Keïta a donc invité les membres du M5 « à se ressaisir » et la majorité « à rester ouverte aux échanges avec le M5 ».

Joints par Studio Tamani, les responsables du mouvement du 5 juin déclarent que ce discours du chef de l’Etat est une déception. Selon Issa Kaou Djim, la manifestation de ce vendredi 10 juillet pour demander le départ du Président IBK est maintenue.

STUDIO TAMANI

Laisser un commentaire