Accès à l’eau potable au Mali : les acteurs promettent des solutions

Couverture en eau potable au Mali

Pénurie d’eau depuis quelques jours à Tagarangabot, localité située à 35 km de Tin Hamma dans la commune de Tessit. De sources locales, les populations consommaient l’eau de la mare qui a tarie. Elles lancent un appel à l’État ainsi qu’aux ONG pour la construction d’un point d’eau moderne dans la localité. Et c’est dans ce contexte que s’ouvre aujourd’hui à Bamako la 19è édition du congrès international et exposition de l’Association Africaine de l’eau. Le thème retenu est « accélérer l’accès à l’assainissement et l’eau pour tous en Afrique, face aux défis du changement climatique ».

Pendant une semaine, les acteurs, mettront en exergue le savoir-faire et les acquis en matière de production, de transport et de distribution d’eau potable. Cette rencontre organisée par l’Association Africaine de l’Eau (AAE) compte environ 2 000 participants venus de toutes les contrées du monde pour débattre sur plusieurs aspects de l’assainissement et de l’eau. L‘objectif, selon les organisateurs, est d’insuffler une dynamique moderne dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement.
Mme Konaré Kadidiatou Malingué, présidente du Réseau malien des femmes professionnelles du secteur de l’eau et de l’assainissement

Le président du Comité d’organisation du congrès se dit conscient des défis auxquels le Mali fait face en matière d’accès à l’eau potable. Toutefois Abdrahmane Dembélé estime que les projets en cours notamment celui de Kabala permettront l’atteinte de l’objectif n° 6 des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Du côté des participants, certains d’entre eux pensent que ce congrès permettra un meilleur accès de tous les Maliens à l’eau potable et à un système d’assainissement adéquat.

Source: studiotamani

Laisser un commentaire