A contre-courant de la corruption érigée en règle de gestion sous IBK : Le Ministre des Finances Dr. Boubou Cissé devient le nouveau symbole de la jeunesse compétente et consciente

C’est au moment où la jeunesse malienne devient sans repère, engluée dans des pratiques immorales et engagée dans une course immodérée vers le gain facile et malsain, qu’un jeune se distingue par sa rigueur, son sens élevé de la responsabilité, son patriotisme et surtout son respect de la chose publique.

M. Boubou Cissé fait désormais partie de ces quelques rares jeunes qui ont marqué d’une encre indélébile leur passage à des postes clés de notre administration, surtout au moment où d’autres jeunes jettent le discrédit, l’anathème et la honte sur la jeunesse malienne. Va-t-il continuer sur cette lancée ? Cédera-t-il aux pressions des gros bonnets du régime ? S’inspirera-t-il de l’exemple de Oumar Tatam Ly pour rendre le tablier en cas de discorde ?

Depuis le départ du Premier ministre Oumar Tatam Ly, les grandes réformes qu’il avait initiées, si elles n’ont pas volé en éclat, ont été vidées de leurs contenus, livrant le Mali entre les mains des affairistes plus préoccupés par la préservation de leurs intérêts égoïstes que par la sauvegarde des biens publics. Pour rappel, l’ancien Premier ministre Oumar Tatam Ly avait voulu mettre certains postes clés de l’administration au-dessus des clivages et des considérations politiques, en permettant à toutes les intelligences de postuler à travers un « réel » appel à candidature.

Ce bel héritage légué par M. Ly n’a malheureusement pas survécu aux conjonctures politiques des caciques du parti majoritaire, le RPM. Aujourd’hui, tous les secteurs de la vie socio administrative du Mali sont minés par des pratiques peu orthodoxes. La corruption, le népotisme, la culture de la médiocrité ont atteint des seuils jamais égalés. C’est dans ce tohu-bohu généralisé qu’un jeune ministre en l’occurrence celui des finances M. Boubou Cissé s’est assumé en posant certains actes intrépides en faveur de la République. Et pourtant on disait de lui, à sa nomination à ce stratégique poste, qu’il n’en avait pas l’étoffe et qu’il manquait d’expérience. Mais, par certains actes qu’il a posés, il vient de confirmer cet adage populaire selon lequel, aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années. Parmi ses actes audacieux, il y a ces lettres confidentielles adressées au ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat de l’époque pour l’annulation des conventions avec les agences immobilières pour la construction des logements sociaux.

Ces lettres dénonçaient les conditions burlesques dans lesquelles les conventions avaient été signées et surtout les montants faramineux que l’Etat malien devait payer. Il avait instruit à son homologue ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat de l’époque, M. Dramane Dembélé, d’annuler toutes les conventions qui ne respectaient pas les normes fixées par l’Etat. D’aucuns ont même pensé que cette affaire serait à la base du départ de Dramane Dembélé du gouvernement.

Aujourd’hui encore, M. Boubou Cissé récidive et vient de mettre le pied dans le plat de Mme la ministre en charge de la fonction publique, en refusant de signer la décision illégale de recrutement de plus de 500 personnes dans la fonction publique. Pour M. Cissé, ce recrutement n’a non seulement pas obéi aux règles, mais aussi l’état des finances publiques ne s’y prête pas. C’est pourquoi, il a proposé au Premier ministre l’annulation pure et simple de cette décision contre la volonté de certains grands caciques du régime qui lui en voudraient jusqu’à son départ.

En définitive, la grandeur d’un homme ne se mesure point par sa taille, encore moins par ses diplômes, mais par les actes courageux qu’il est capable de poser. Dans un pays où les valeurs d’honnêteté, de loyauté et de courage sont devenues des denrées rares en milieu jeune, Dr Boubou Cissé mérite d’être cité en exemple.

Youssouf Sissoko

youssouf@journalinfosept.com

Source: InfoSept

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.