6ème législature : La configuration politique

La nouvelle Assemblée Nationale du Mali a pris officiellement corps le samedi dernier.

Cette assemblée présente beaucoup d’innovations. On y trouve beaucoup de nouvelles têtes, mais aussi des revenants qui avaient déjà servi, avec brio l’Institution dans le passé.

Elle compte beaucoup de jeunes dont la benjamine est Salimata Traoré, 29 ans, élue sous la bannière de l’ADP- Maliba à Ségou.

Autre aspect important le nombre des femmes à la hausse. De 18 dans l’Assemblée nationale sortante, il passe à 42 femmes.

Les doyens Assarid Ag Ambarkwane et Arboncana Boubeye Maiga font leur retour dans hemicycle.

Le Rpm vient en tête avec 51 députés, il est suivi de ses acolytes Adema et Urd qui ont respectivement 24 et 19 députés.

Le MPM de Hadi Niangadou recueille 10 sièges, quant à l’ADP-Maliba, il s’en sort avec 6 députés.

La CODEM du ministre Poulo se contente de 5 députés, l’ASMA- Cfp obtient 4 députés. L’UDD et l’Indépendant “Mali qui bouge” ont aussi chacun 4 députés. Les partis Yelema de Moussa Mara et Sadi de Oumar Mariko, obtiennent chacun 3 députés.

Quant au Parena, Espoir Ansongo et CDS, ils gagnent 2 députés chacun.

Les partis  Prvm-Fasoko, Um-Rda, MPR, PEDES, PMK, UFDP, PS yelen coura et APR obtiennent 1 député chacun.

On peut dire que les anciens partis se taillent la part du lion.

Seydou Diamoutené

Laisser un commentaire